Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Une nouvelle approche pour le biotraitement des déchets

À une époque où les inquiétudes environnementales se font pressantes, la science semble prête à répondre aux problèmes de bioremédiation associés à la contamination du sol et de l'eau.
Une nouvelle approche pour le biotraitement des déchets
Des efforts de recherche espagnols ont conduit à l'élaboration d'un nouveau système pour la décontamination du sol et de l'eau pollués. Le système implique la bioremédiation des zones touchées à l'aide de technologies utilisant des biofilms microbiens. La bioremédiation se définit comme l'utilisation de la biotechnologie pour le traitement des déchets. Cette approche pourrait permettre de lutter contre des contaminants de différentes natures tels que les hydrocarbures, le nitrate, le nitrite, les matières organiques et les métaux lourds. Le principe de base derrière la bioremédiation est l'application de micro-organismes pour la dégradation des polluants et leur retrait de la zone cible.

Ce nouveau système utilise des filtres submergés pour la biodénitrification ou le retrait de carbone. Ces filtres contiennent des micro-organismes présentant des profils spécifiques, ce qui leur permet d'absorber et de dégrader les hydrocarbures. Bien que divers réacteurs à biofilm aient été utilisés à des fins de bioremédiation, le développement actuel fait que les filtres submergés sont idéalement adaptés au traitement biologique de l'eau douce.

Les faibles coûts associés à ces méthodes biologiques de décontamination les rendent attrayantes d'un point de vue à la fois financier et environnemental. Cette technologie pourrait présenter un intérêt particulier pour les partenaires industriels et organisations de recherche potentiels en mesure de la développer plus avant. Un prototype de laboratoire est déjà disponible à ce stade et pourrait être utilisé pour démontrer l'efficacité de la technologie décrite.
Numéro d'enregistrement: 81847 / Dernière mise à jour le: 2005-09-18
Domaine: Environnement