Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Des télécommunications plus efficaces en présence de variations de température

Une nouvelle technologie française brevetée de déphaseur toroïdal pouvant fonctionner de manière viable à des températures variables est adaptée aux antennes à balayage du faisceau, aux radars et aux appareils de télécommunications.
Des télécommunications plus efficaces en présence de variations de température
Les déphaseurs sont utilisés pour ajuster la phase de transmission d'un système en modifiant la phase d'insertion d'un signal en réponse à une commande externe, telle que la tension. Les déphaseurs à ferrite créés par des éléments toriques simples ou doubles sont des dispositifs très populaires dans la mesure où ils offrent de nombreux avantages, parmi lesquels une structure compacte miniature, de faibles pertes d'insertion et une consommation de la commande pulsée. Ils se caractérisent en outre par un mode de fonctionnement rémanent, une commutation rapide, un haut rendement de déphasage et une faible dispersion par rapport à la fréquence.

Leur principal désavantage réside dans leur comportement vis-à-vis de la température, autrement dit les dérives de déphasage en présence de variations de température. C'est particulièrement important lors de leur utilisation dans des applications de radars et de télécommunications, où la plage type de température est comprise entre -20°C et +80°C. Pour répondre à ce besoin, le nouveau déphaseur toroïdal à ferrite propose un déphasage relativement insensible aux variations de températures entre -20°C et +80°C. Ce résultat est obtenu pour une valeur spécifique de l'énergie de commande, tandis que le déphaseur fonctionne en mode rémanent.

De ce fait, la technologie est conçue pour avoir un comportement indépendant de la température sous le contrôle spécifique d'une valeur déterminée d'énergie. En outre, les deux déphaseurs organisés en série peuvent également être combinés pour assurer le contrôle de différentes valeurs d'énergie. De cette façon, la zone opérationnelle du premier permet une diminution du déphasage en fonction de la température, tandis que la zone opérationnelle du deuxième conduit à une augmentation du déphasage avec la température. Dans ce cas, les gradients des phases s'équilibrent de manière à offrir un contrôle efficace et sûr de l'appareil.

La technologie a été testée et ses performances et sa précision dans des plages de températures habituelles ont été démontrées. Par ailleurs, la technologie est facile à mettre en oeuvre dans du matériel existant, de sorte que la conception des déphaseurs à ferrite est simplifiée par rapport à d'autres appareils de compensation de la température. Cette percée pourrait trouver des applications très utiles dans le domaine des antennes de télécommunication et des radars, des diviseurs de puissance variable, des circulateurs et des applications de balayage de faisceau. Un fabricant d'appareils électroniques est recherché en vue d'étudier le potentiel du marché de la technologie, son développement plus avant et son adaptation à des besoins spécifiques.