Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Transformation des routes en centrales électriques

La demande en électricité ne cessant de croître en raison du développement urbain rapide, de nombreuses villes pourraient ne pas être en mesure de faire face aux dépenses inhérentes liées à cette demande. Ou encore de ne pas disposer des ressources nécessaires pour prendre en charge cette évolution de la consommation d'électricité.
Transformation des routes en centrales électriques
Dans ce contexte, les solutions hybrides, parmi lesquelles l'«Egyptian Electric Pedal» (EEP), auront leur mot à dire. L'EEP est une technologie qui peut être installée sous n'importe quelle route d'une ville et qui constitue une innovation à la fois créative et intelligente pour la production d'électricité.

En bref, l'EEP convertit le flux de trafic sur les routes en électricité et plus le trafic est important, plus il génère de l'électricité. On estime qu'une route sur laquelle circulent entre 5 000 et 7 000 par jour devrait être en mesure de générer suffisamment d'énergie pour alimenter environ 5 000 foyers.

Ajoutez à cela plusieurs routes principales et autoroutes à l'intérieur et autour de la plupart des villes au niveau planétaire et vous obtenez des économies stupéfiantes. En outre, avec l'augmentation croissante du chômage mondial, les emplois créés grâce à l'utilisation d'une telle technologie pourraient s'avérer extrêmement positifs.

L'Egyptian Electric Pedal consiste en une technique auto-propulsée permettant de réaliser une série d'économies. Par exemple, sous des climats plus froids, il permet de pourvoir aux installations de chauffage des routes, ainsi que de fournir automatiquement l'éclairage des routes et l'électricité destinée aux installations gouvernementales. La technologie a également un impact direct sur la réduction des niveaux de pollution nationaux en diminuant les exigences pesant sur les centrales électriques vieillissantes

Un prototype a été installé à Héliopolis, en Égypte, et les développeurs sont maintenant à la recherche de partenaires commerciaux et industriels. Ils sont également en quête d'accords de collaboration et de licence pour la recherche et le développement, d'une part, et pour le financement de la mise sur pied de projets pilotes à travers le monde, d'autre part.