Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Silicium poreux pour applications piézoélectriques / piézo-optiques

Un matériau piézoélectrique / piézo-optique novateur, précis et hautement sensible, peu cher à la production, devrait révolutionner les applications pour appareils électroniques nécessitant le pliage, la pression ou le tirage.
Silicium poreux pour applications piézoélectriques / piézo-optiques
La plupart des appareils utilisés communément pour leurs effets piézoélectriques, font appel à un processus hybride impliquant la fixation sur un dispositif et l'enlèvement de celui-ci. Ce processus est extrêmement compliqué à mettre en oeuvre, ce qui induit de nombreuses défectuosités et un prix très élevé.

Jusqu'à présent, le silicium, qui est une matière très courante, n'avait pas encore été exploité dans des applications piézoélectriques impliquant la transformation d'énergie électrique en énergie mécanique. On a démontré que le silicium poreux pouvait réagir à des tensions électriques et des impulsions lumineuses en changeant de forme et de dimension.

Le dispositif piézoélectrique comprend du silicium poreux gravé à partir d'une gaufre de silicium avec lequel il est en contact, gaufre qui plie sous une tension électrique entre le silicium poreux et le silicium. La production se fait à l'aide de techniques simples, courantes et bien connues et n'est pas coûteuse, aussi bien pour les petites que les grandes quantités.

Similairement, l'appareil piézo-optique réagit par une contrainte sur le silicium (qui plie) induite par l'éclairage de la matière poreuse. Ce phénomène permet d'envisager l'utilisation d'un miroir côté silicium de la gaufre, qui se déformerait facilement sous l'effet de la tension ou de la lumière. Ces dispositifs pourraient servir à réduire les aberrations optiques.

La production de ce matériau innovant peut facilement s'intégrer aux processus de fabrication du silicium faisant appel à des techniques bien maîtrisées. De plus, sa production est beaucoup moins chère que celle d'autres dispositifs disponibles à l'heure actuelle. Par rapport aux autres matériaux, il est plus sensible aux tensions élevées, plus précis, sans hystérésis. Le poids est sensiblement le même que celui des matériaux métalliques et semi-conducteurs.

Des collaborations sont recherchées avec des partenaires académiques ou industriels, spécialisés en systèmes micro-élécromécaniques (Micro Electro Mechanical Systems - MEMS) ou en électro-optique. L'objectif est d'utiliser ce matériau dans des applications nécessitant le pliage, la pression ou le tirage d'un dispositif.

Informations connexes

Numéro d'enregistrement: 82341 / Dernière mise à jour le: 2006-01-23
Domaine: Énergie