Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Protection des travailleurs contre la pollution de l'air

La surveillance de l'exposition personnelle à des niveaux dangereux de particules aéroportées est devenue plus facile depuis que des ingénieurs israéliens ont mis au point et breveté un badge unique alliant flexibilité et résultats rapides à un coût minimal.
Protection des travailleurs contre la pollution de l'air
La pollution est un problème environnemental grave du vingt-et-unième siècle. Récemment, le feu des projecteurs est passé des gaz polluants, tels que les oxydes d'azote et l'ozone, aux particules aéroportées. Les particules de plus petite taille pénètrent dans les poumons où elles provoquent des dommages cellulaires et, ce faisant, augmentent le risque de mortalité. L'Union européenne a pris le problème en main en définissant à l'échelle européenne des normes sur la qualité de l'air fixant les niveaux autorisés de particules dans l'air ambiant.

Maintenant que les normes ont été définies, l'accent est mis sur la surveillance de l'exposition de la population aux matières particulaires et sur l'identification des dépassements des seuils. Une telle approche était jusqu'à présent impossible, mais grâce à des chercheurs israéliens, il existe désormais une solution bon marché.

Les Israéliens ont modifié la technologie du badge de radiation pour créer un badge personnel capable de contrôler l'exposition à un certain nombre de polluants chimiques, dont les particules. Le badge est de la taille d'une carte commerciale et le besoin en équipements supplémentaires, tels que des pompes, a été éliminé, ce qui a permis de diminuer le poids tout en augmentant la convivialité. L'analyse chimique a également été rationalisée grâce à la technologie de lecteur optique qui garantit une analyse semi-automatique rapide.

D'un point de vue économique, les coûts de l'équipement d'échantillonnage (c.-à-d. le badge) et de l'équipement d'analyse sont inférieurs aux offres actuelles du marché. En fait, le coût estimé du badge est seulement d'un dollar. Qui plus est, le badge peut être personnalisé afin de contrôler une grande variété de composés chimiques, ce qui garantit son applicabilité à plusieurs environnements industriels différents.

Les chercheurs israéliens ont obtenu un brevet pour leur nouvelle technologie et souhaitent maintenant développer des partenariats en vue de son exploitation commerciale.

Informations connexes

Numéro d'enregistrement: 82384 / Dernière mise à jour le: 2006-02-06
Domaine: Biologie, Médecine