Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

De nouveaux composés antioxydants d'origine fongique

Le stress oxydatif au niveau moléculaire est un état dangereux, qui peut souvent induire des dommages cellulaires et conduire à des pathologies spécifiques.
De nouveaux composés antioxydants d'origine fongique
Des pathologies telles que le cancer et la maladie d'Alzheimer sont souvent liées à une destruction oxydative, d'où l'importance de développer de nouvelles thérapies capables de protéger les tissus du stress oxydatif. La destruction oxydative est induite par des espèces d'oxygène réactives et peut provoquer des modifications de la structure de l'ADN et des protéines.

Une équipe de chercheurs espagnols a isolé une nouvelle classe de composés qui pourraient être utilisés pour le traitement de pathologies associées à une destruction oxydative. Les chercheurs ont mis au point des techniques permettant d'isoler ces composés dans une culture liquide, de même qu'une procédure synthétique pour la production de ces composés. Ces nouveaux composés antioxydants ont été obtenus à partir des espèces fongiques Colletotrichum gloeosporioides.

Une demande de protection par brevet de ces composés et des techniques et procédures associées a d'ores et déjà été introduite. Les nouvelles méthodes mises au point pourraient servir de point de départ à un projet plus vaste de recherche sur les antioxydants, avec des applications par rapport à diverses maladies et dans différents environnements industriels.

Les chercheurs sont dès lors désireux de conclure des accords de licence ou d'autres formes de collaboration avec des sociétés pharmaceutiques ou alimentaires. Des partenaires industriels sont également recherchés en vue d'examiner le potentiel de ce groupe de composés et de l'exploiter plus avant.

Informations connexes

Numéro d'enregistrement: 82567 / Dernière mise à jour le: 2006-05-22
Domaine: Biologie, Médecine