Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Exploitation des déchets de sucre pour la production de biomasse

Un procédé de production à haut rendement permet de générer du bioéthanol à partir de déchet de sucre ou de cultures énergétiques en utilisant le même équipement.
Exploitation des déchets de sucre pour la production de biomasse
La biomasse constitue une des principales sources d'énergie renouvelable et utilise quasiment tous les matériaux végétaux ou dérivés de plantes pour générer des combustibles, de l'électricité, des produits chimiques, des matériaux et d'autres produits. Son utilisation pour produire du bioéthanol, qui est susceptible de servir de combustible liquide alternatif, présente un intérêt tout particulier. Mais le bioéthanol peut également être fabriqué à partir de sucre, une technologie de conversion considérée comme viable. À cette fin, des bioraffineries sont utilisées pour transformer biologiquement le sucre en éthanol.

Ce nouveau processus permet de produire du bioéthanol à partir de divers types de déchets de sucre. La première étape consiste en un traitement en continu, basé sur un système d'extraction par diffusion, suivi de la compression des déchets humides. L'étape suivante consiste à préparer le jus de sucre en vue de garantir une fermentation optimale avec la levure sélectionnée. L'ensemble du processus peut être optimisé grâce à l'automatisation, laquelle permet de réduire les coûts de production, tout en augmentant la qualité du produit final.

Les matières premières sont notamment les déchets de sucre, en ce compris l'amidon, le topinambour, le jus de sucre perdu, etc. Outre l'éthanol, les autres produits susceptibles d'être générés sont des sucres, tels que l'insuline, ou le fructose. En fonction du produit final, le processus peut être facilement modulé pour être utilisé sur différentes lignes parallèles à l'aide du même équipement. Cela permet de réduire considérablement les coûts tout en augmentant de manière significative la gamme de produits et leurs avantages.

Une usine pilote a été mise sur pied à des fins de démonstration et pourrait être facilement adaptée à toutes sortes de modifications telles que l'extraction de produits naturels et la modification des paramètres de contrôle et des pièces. Les déchets provenant de la production de bioéthanol pourraient quant à eux être utilisés pour couvrir les besoins énergétiques du processus. Une collaboration technique ou un accord commercial accompagné d'une assistance technique est recherché avec des partenaires travaillant dans le domaine de la production d'aliments, de sucre ou de bioéthanol.