Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Comment remplir les espaces ou obturer les pores des matériaux de construction

Les matériaux de construction poreux sont susceptibles d'être endommagés par l'humidité emprisonnée dans leurs pores.
Comment remplir les espaces ou obturer les pores des matériaux de construction
L'obturation des pores de la pierre et d'autres matériaux de construction est quasiment la seule solution pour empêcher l'accumulation d'humidité et les dommages que celle-ci provoque. Le support actuellement utilisé à cette fin est un agent à base de silicium de faible viscosité. L'un des principaux désavantages associés à la technique actuelle est la formation de fissures au niveau du matériau de silicium lors du séchage, en raison de la pression capillaire élevée placée sur la structure de type gel.

Un groupe espagnol a mis au point une nouvelle méthode pour la consolidation des matériaux de construction poreux reposant sur un agent novateur offrant des propriétés uniques. Le nouveau matériau se caractérise par des pores plus larges et un volume poreux plus élevé que les produits homologues actuellement disponibles. Ces caractéristiques conduisent à une réduction du nombre de fissures lors du processus de séchage, tout en obstruant parfaitement les pores, excluant ainsi toute humidité.

Ce nouveau gel mésoporeux utilise une molécule alcoxysilane en guise d'agent précurseur, ainsi qu'un agent de surface non ionique. Le polymère ainsi obtenu présente des pores de taille uniforme et plus grands que ceux actuellement produits, qui réduisent considérablement les pressions auxquelles est soumise la structure de type gel lors du processus de séchage. Le résultat final est un matériau exempt de fissures.

L'utilisation du nouveau matériau n'affecte pas de manière significative la perméabilité des matériaux, ce qui permet d'éliminer l'humidité résiduelle des bâtiments. Dans le même temps, les pores sont obstrués avec succès, empêchant ainsi l'accumulation d'humidité.

Les développeurs de cette technologie cherchent à conclure des accords de licence ou d'autres formes de collaboration avec des partenaires industriels, principalement issus du secteur chimique. Le nouveau procédé pourrait trouver des applications dans la rénovation de bâtiments, mais d'autres possibilités pourraient également être envisagées.
Numéro d'enregistrement: 82636 / Dernière mise à jour le: 2006-06-27
Domaine: Technologies industrielles