Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Un nouveau procédé de pyrolyse pour le recyclage des PET

Une méthode permettant d'extraire le carbone actif des déchets plastiques vient d'être mise au point et offre des avantages considérables à l'industrie.
Un nouveau procédé de pyrolyse pour le recyclage des PET
Les déchets de PET (polyéthylène téréphthalate) représentent un important pourcentage des déchets produits. De nombreux produits de consommation tels que les récipients pour aliments et boissons sont en effet fabriqués en tout ou en partie avec ce plastique.

Heureusement, le PET est entièrement recyclable et ses chaînes de polymères peuvent être récupérées en vue d'une utilisation ultérieure. À ce titre, il pourrait avoir un impact environnemental et économique énorme, de sorte que des activités de recherche et développement intensives ont été entamées en vue d'améliorer les technologies de recyclage.

Dans le cadre de ces recherches, un groupe de chercheurs andalous a mis au point une technique permettant d'extraire le carbone actif des déchets de PET. Un des principaux avantages de ce procédé est qu'il transforme des substances organiques volatiles en carbone actif.

La technique comporte deux étapes. Un procédé de pyrolyse est tout d'abord utilisé pour générer des sels à partir de la transformation des substances organiques volatiles. Ces sels toxiques sont ensuite traités à une température pyrolitique inférieure pour produire des carbones actifs. Deux types de carbones actifs différents sont donc produits au terme de ce processus.

Il est important de souligner ici que les deux types de carbones actifs présentent une large superficie et un grand nombre de micropores. Ces micropores sont distribués de façon unimodale, de sorte qu'ils peuvent adsorber un volume élevé de pollution. Qui plus est, la microporosité étroite permet de sélectionner le carbone actif pour des applications spécifiques.

Ce procédé technologique a un impact mondial. Tout d'abord, son rendement en volume en termes d'obtention de carbones actifs est environ deux fois plus important que les procédures plus traditionnelles. Dans la mesure où il requiert des températures pyrolitiques inférieures, sa rentabilité et sa consommation d'énergie sont également supérieures. Enfin, les carbones actifs qu'il produit sont parfaitement adaptés à plusieurs applications en rapport avec les polluants de l'eau et de l'air.
Numéro d'enregistrement: 82655 / Dernière mise à jour le: 2006-06-27
Domaine: Environnement