Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Exploitation du soleil au travers de piles solaires

La réduction du coût de la conversion de l'énergie solaire en électricité et l'augmentation de l'efficacité de la photoconversion sont deux efforts mondiaux qui ont attiré l'attention d'un groupe de chercheurs réunissant deux universités andalouses. Leurs efforts se sont concentrés sur le développement d'une nouvelle génération de piles photoélectrochimiques ne nécessitant pas de silicium comme matériau de construction.
Exploitation du soleil au travers de piles solaires
Les efforts en cours pour fournir une énergie à la fois abondante et accessible sont confrontés à d'énormes défis au vu de l'augmentation de la population mondiale, des exigences en matière d'amélioration du niveau de vie ainsi que de l'abandon très controversé des combustibles fossiles. L'énergie solaire est considérée comme une alternative à la fois écologique et quasiment inépuisable aux combustibles fossiles.

Les piles solaires traditionnelles à base de silicium sont utilisées partout dans le monde pour produire des millions de watts d'électricité chaque année. Malheureusement, l'utilisation de ce type de piles pose plusieurs problèmes. La production du silicium de haute qualité requis par les piles solaires coûte cher. Qui plus est, l'efficacité de ce type de piles en termes de conversion énergétique est relativement faible. C'est pourquoi les piles solaires traditionnelles ne constituent pas une alternative pratique et économiquement viable aux sources énergétiques à base de combustibles fossiles.

De nouveaux matériaux photovoltaïques ont cependant été récemment développés. Les piles solaires reposant sur la photoexcitation de colorants constituent l'alternative la plus prometteuse aux piles solaires traditionnelles à base de silicium. Ces piles solaires sensibilisées aux colorants consistent en une couche mésoporeuse de nanoparticules de dioxyde de titane (TiO2) recouverte de colorants organiques qui augmentent l'absorption spectrale de la lumière solaire dans la région visible.

Le principal avantage de ces piles sensibilisées aux colorants est que le principal composant, à savoir le dioxyde de titane, est économique et ne requiert pas de machines complexes pour sa fabrication. Qui plus est, l'efficacité de la conversion d'énergie n'est pas affectée par les changements de température et les différents angles. De ce fait, ces piles solaires se caractérisent par des performances accrues.

Le groupe de chercheurs est à la recherche d'une collaboration technique avec une société ou un institut engagé dans le déploiement d'énergie solaire. Le but est de développer plus avant cette nouvelle technologie pour les piles photoélectrochimiques et de contribuer à la commercialisation du produit final.

Informations connexes

Numéro d'enregistrement: 82783 / Dernière mise à jour le: 2006-08-21
Domaine: Énergie