Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Vers des parfums et des cosmétiques moins agressifs

Un agent solubilisant non irritant à base d'eau a été mis au point pour les parfums et les produits cosmétiques.
Vers des parfums et des cosmétiques moins agressifs
Les huiles essentielles sont des matières premières très utilisées dans l'industrie des parfums et des produits cosmétiques. Ces huiles sont en fait des liquides hydrophobes concentrés contenant des composés aromatiques forts provenant de plantes et qui présentent donc généralement l'odeur ou l'arôme distinctive de la plante dont elles sont extraites. Le problème des huiles essentielles est qu'elles contiennent généralement de l'alcool en guise de solvant, lequel peut avoir des conséquences nocives sur les tissus cellulaires, comme un assèchement de la peau ou un retard de la cicatrisation.

C'est pourquoi une PME israélienne a mis au point une nouvelle nanotechnologie basée sur l'eau qui modifie les propriétés physiques de ce liquide grâce à l'utilisation de nanoparticules qui permettent d'introduire des biomatériaux à base d'eau. Cette nouvelle méthode est sûre et n'irrite pas la peau. Elle consiste en outre en un agent non volatil qui maintient le parfum plus longtemps. Enfin, elle est écologique.

Cette technologie pourrait par ailleurs fournir des biocatalyseurs, des solvants, des réactifs, des amplificateurs de supports et des tampons à base d'eau en vue d'améliorer les produits et processus existants et nouveaux. Des partenaires sont recherchés afin d'intégrer la technologie dans des applications et produits cosmétiques et de parfums actuels et futurs.