Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Extraction de l'eau présente dans l'air

Des scientifiques israéliens ont mis au point une méthode permettant de transformer la vapeur d'eau en eau potable de grande qualité pour les régions ayant désespérément besoin de cette ressource naturelle mais souvent rare.
Extraction de l'eau présente dans l'air
On pourrait croire que l'accès à de l'eau potable saine est un fait acquis. C'est pourtant loin d'être le cas dans de nombreuses parties du monde, en particulier les régions arides. Or la pénurie de cette précieuse ressource peut être à l'origine de désagréments et de maladies et peut même entraîner la mort dans les cas les plus extrêmes.

Plusieurs technologies différentes, telles que le dessalement, ont été introduites avec plus ou moins de succès au fil des ans. Récemment, une PME israélienne est parvenue à surmonter des obstacles de longue date associés au processus d'extraction de l'eau à partir de l'air.

Alors que les précédentes tentatives d'extraction de l'eau présente dans l'air étaient limitées par la température et l'humidité ambiantes, la nouvelle technologie peut être utilisée même à des températures et une humidité relative très basses. Les chercheurs ont mis au point toute une série de modèles, allant de petites unités domestiques produisant 50 litres d'eau par jour à des unités de taille industrielle capables de générer un million de litres par jour. L'eau ainsi obtenue est en outre d'une très grande qualité.

Une fonction spéciale permet d'alimenter les unités à l'aide de sources d'énergie renouvelable, comme l'énergie solaire. Cette caractéristique devrait s'avérer extrêmement utile dans les endroits qui, en plus d'être confrontés à l'absence de sources d'eau potable, sont dépourvues de source d'alimentation permanentes. Les coûts de l'infrastructure sont généralement très bas par rapport à d'autres technologies, comme le dessalement, un élément qui favorise la transférabilité du système.

Un autre avantage de la technologie est qu'elle ne repose pas sur la purification de ressources en eau existantes (eau de mer, par exemple), de sorte qu'il n'y a pas de déchets. Le système est donc écologique, en particulier lorsqu'il est alimenté par des sources d'énergie renouvelable. En outre, aucune formation intensive n'est requise pour son utilisation et il peut être facilement distribué et installé dans des régions éloignées.

La société israélienne cherche à présent à transférer sa ligne extensible de prototypes sur le marché, où la technologie, en plus de tous les avantages techniques mentionnés ci-dessus, devrait s'avérer extrêmement compétitive.