Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Une nouvelle méthode plus "éthique" pour le test de produits pour la peau

Une méthode novatrice basée sur la membrane chorio-allantoïde de l'oeuf de poule a été adaptée afin de réaliser une série de tests dermatologiques cliniques de médicaments et de produits chimiques.
Une nouvelle méthode plus "éthique" pour le test de produits pour la peau
Les études in vivo sur la peau humaine pourraient aujourd'hui se voir interdites en raison de l'utilisation répandue de souris immunodéficitaires sensibles et onéreuses. Ces études consistent notamment à tester diverses thérapies pour le traitement de maladies de la peau et de produits pharmaceutiques/cosmétiques, ainsi qu'à analyser la modification de la croissance des cheveux. Outre les considérations éthiques, ces études présentent également des limitations médicales dans la mesure où, bien souvent, l'examen fait appel à des cellules de la peau et non à l'organe entier.

En réponse à ce besoin, des chercheurs israéliens ont développé une méthode utilisée auparavant pour le développement de traitements anti-cancéreux, la membrane chorio-allantoïde (CAM, Chorio-Allantoic Membrane) vascularisée de l'oeuf de poule. La méthode CAM étendue et optimisée permet d'obtenir de la peau humaine et de souris intacte en maximum onze jours. Dans la mesure où il n'y a pas de terminaisons nerveuses, la technique est totalement indolore pour le poussin, contrairement aux techniques utilisées traditionnellement faisant appel à des souris et des porcs.

La technique CAM novatrice est très cohérente, rapide et simple et est par ailleurs moins coûteuse que d'autres méthodes de test utilisant des souris immunodéficitaires. En outre, elle réduit le nombre d'animaux expérimentaux et de volontaires humains nécessaires tout en exigeant beaucoup moins d'autorisations réglementaires dans la mesure où la peau humaine utilisée est de la "peau inutile". Qui plus est, les embryons de poussins ne sont pas considérés comme des animaux expérimentaux, de sorte qu'aucune autorisation ne doit être demandée.

La méthode CAM pourrait trouver une série d'applications commerciales dans le domaine des produits pharmaceutiques et cosmétiques, ainsi que dans d'autres secteurs où des tests cutanés sont nécessaires pour garantir la sécurité du produit. C'est notamment le cas du développement de techniques de thérapie génique, du test de produits cosmétiques, de teintures pour cheveux, de shampooings et de savons en termes de pouvoir irritant/allergique, des préparations anti-virales et anti-bactériennes appliquées sur la peau humaine, etc. Des partenaires industriels sont recherchés dans le cadre d'accords de licence.

Informations connexes

Numéro d'enregistrement: 83108 / Dernière mise à jour le: 2006-12-11
Domaine: Biologie, Médecine