Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

ESCOPE — Résultat en bref

Project ID: 507171
Financé au titre de: FP6-IST
Pays: Belgique

Une meilleure sécurité routière grâce à la communication pour véhicules intelligents

Dans le futur, les voitures bloquées dans des encombrements ou se trouvant sur des routes glissantes pourront communiquer avec d'autres véhicules et des opérateurs routiers. Dans un effort de réduire les embouteillages et les accidents de la route, la priorité du projet Escope consistait à offrir aux usagers de la route les avantages de la sécurité électronique (eSafety).
Une meilleure sécurité routière grâce à la communication pour véhicules intelligents
Le réseau du système routier envisagé par l'initiative eSafety encouragera l'utilisation des TIC afin de garantir des transports routiers plus intelligents, sûrs et propres. Encore un peu et il aurait été trop tard.

Les Européens passent plus d'un quart de leur temps de conduite dans des embouteillages, et cela ne risque pas d'aller en s'arrangeant. Il est peut-être plus important de signaler que chaque année, près de 40 000 personnes sont tuées dans des accidents de la route en Union européenne, et plus de 1,5 million blessées. Les statistiques du «bilan de la route» peuvent se révéler impressionnantes et pourraient même masquer le fait que chaque cas est une tragédie personnelle.

Dans le cadre de son effort pour accélérer le développement, le déploiement et l'utilisation de systèmes de sécurité des véhicules, la Commission européenne a financé la création d'un «observatoire de la sécurité électronique» (eScope). Son objectif était de renforcer et d'harmoniser les activités de l'industrie automobile œuvrant à l'introduction de systèmes «coopératifs» pour la communication entre véhicules intelligents.

Ces systèmes intelligents qui permettent aux véhicules de communiquer entre eux et avec des opérateurs des infrastructures routières sont basés sur la technologie sans fil. Ils préviennent par exemple les conducteurs de mauvaises conditions de la route ou d'un accident qui a pu se produire, et ce ne sont que deux des nombreux exemples de la façon dont cette technologie contribue à réduire les accidents de la route et les embouteillages.

Les partenaires du projet Escope ont collaboré avec des conseillers et experts de haut niveau ainsi que des représentants du secteur de toute l'Europe afin de suivre les progrès réalisés sur une autre solution de sécurité électronique. Le système paneuropéen d'appel d'urgence à bord des véhicules, eCall, permet aux véhicules après un accident d'appeler automatiquement des services de secours et de transmettre les détails concernant le lieu de l'accident, ce qui réduit le temps de réaction.

En principe, cette technologie existe. Malheureusement, il faudra tout d'abord résoudre des problèmes au niveau légal, budgétaire et de coordination avant de pouvoir la déployer en Europe. Les discussions menées lors du projet Escope ont clairement montré que les États membres sont confrontés à des problèmes différents mais qu'ensemble, ils retardent la mise à œuvre de cette technologie.

En 2006, Escope a organisé le lancement de son «initiative véhicules intelligents» durant laquelle plusieurs technologies ont été présentées en présence de décideurs politiques. Il a également créé une base de données accessible au public sur les systèmes de sécurité électronique et des rapports détaillés des progrès des activités contribuant à la réussite des objectifs d'eSafety.

Les premières étapes décisives pour répondre aux objectifs européens en matière d'accidents de la route semblent avoir été atteintes. Cependant, l'investissement dans des systèmes de communication pour véhicules intelligents de la part de l'industrie automobile devra s'accompagner d'un financement public pour le développement d'une infrastructure routière essentielle. Ce n'est que dans ces conditions que les vies des conducteurs européens seront vraiment plus sûres.

Informations connexes