Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

GMOSS — Résultat en bref

Project ID: 503699
Financé au titre de: FP6-AEROSPACE
Pays: Italie

Assurer une surveillance satellitaire efficace à l'échelle planétaire

Un réseau européen a développé des outils pour contrôler la sécurité et la stabilité dans différents domaines, comme les changements de population et les régions frontalières, ou l'évaluation rapide des dégâts en cas de catastrophe. Ces outils ont montré l'importance majeure de l'échange d'informations entre acteurs dans les situations de crise.
Assurer une surveillance satellitaire efficace à l'échelle planétaire
Le réseau d'excellence GMOSS (Global monitoring for security and stability) a été créé pour réunir la recherche européenne sur la sécurité civile afin de développer l'observation satellitaire de la Terre. GMOSS a utilisé des études de cas, des ateliers, des bancs d'essai et des échanges de personnel pour gérer ses capacités de surveillance à l'échelle planétaire.

Le réseau, qui réunit 22 partenaires et 11 membres associés, a mis quatre ans à développer des technologies et des pratiques d'observation par satellite pour divers scénarios, notamment les traités de non-prolifération nucléaire, des populations statiques et dynamiques, des régions frontalières, ainsi que les évaluations rapides à distance de dégâts dans une région.

L'aspect multidisciplinaire du réseau a été très utile pour les études de cas du GMOSS. Le réseau a réuni les aspects politiques, sociaux et économiques qui constituent une part importante des informations de contexte des études de cas.

Étant donné la diversité des partenaires du réseau, une variété de progiciels, de techniques et d'algorithmes ont été utilisés. En conséquence, il a été décidé d'évaluer toutes ces activités une fois le projet bien avancé pour consolider les procédures de travail.

Une partie du succès du réseau GMOSS est venu des ateliers et des conférences qui ont été organisés. Ces réunions se sont révélées très importantes pour réunir les partenaires du réseau et elles ont constitué une opportunité pour proposer de nouvelles activités. Elles ont également permis de lancer des opérations communes et de mettre en œuvre des exercices en temps réel (appelés GNEX). Certaines réunions étaient ouvertes à des acteurs extérieurs susceptibles d'utiliser le produit.

Les exercices GNEX ont créé des simulations en temps réel complexes auxquelles des équipes devaient répondre en quelques heures ou en quelques jours. Ils ont été organisés de manière à ce qu'aucun partenaire ne puisse gérer un scénario tout seul, dans le souci de renforcer la coordination et la coopération entre partenaires. Les exercices GNEX ont permis aux équipes d'analyser des images satellitaires de dernière génération et d'améliorer la réponse apportée en cas de crise civile. Ces exercices visaient à démontrer aux utilisateurs et aux décideurs la valeur ajoutée de l'observation de la Terre à l'aide des méthodes GMOSS.

Un groupe de travail sur le genre du réseau GMOSS a étudié les questions institutionnelles de genre liées à la sécurité et souligné l'importance de l'équilibre vie professionnelle/vie personnelle.

Des sessions de formation ont servi de forum populaire pour attirer un certain nombre d'institutions travaillant sur l'analyse des politiques, les sciences et les techniques, ainsi que des prestataires de service voulant devenir partenaires associés au projet. Les évènements de formation, comme les GNEX, des sessions de cours d'été et des séminaires ont également permis d'échanger des idées au sein du réseau.

Informations connexes