Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

ERA-PILOT QIST — Résultat en bref

Project ID: 15789
Financé au titre de: FP6-IST
Pays: Autriche

La quête de l'Europe pour une meilleure recherche en technologies quantiques

Le développement de la coopération et des échanges entre scientifiques et industriels permet de stimuler la recherche dans l'ensemble de l'Europe. Cela ne peut davantage se vérifier que dans le domaine des sciences et des technologies de l'informatique quantique. Grâce aux initiatives européennes, le secteur est effectivement très en pointe dans le domaine.
La quête de l'Europe pour une meilleure recherche en technologies quantiques
L'écart entre les besoins de l'industrie et la recherche produite dans le monde universitaire est souvent très important. Cependant, en créant un forum d'échanges, l'écart peut être comblé. Et le besoin de ce niveau de coopération se fait ressentir avec plus d'intensité pour certains domaines de recherche que d'autres.

Le domaine des sciences et des technologies quantiques de l'information (STQI) fait partie des premiers car il couvre une gamme diverse de sujets. Comme elles sont basées sur les lois physiques de la mécanique quantique au lieu de celles de la physique classique, les STQI constituent un domaine important de recherche pour les applications futures en technologies de l'information et des communications (TIC).

Mais les scientifiques du domaine des STQI doivent faire face au fait qu'ils ne sont pas toujours au courant de recherches similaires qui peuvent être conduites dans d'autres États membres. Cela peut ralentir les opportunités commerciales pour leur application ainsi que les avantages apportés à la société.

La dynamique résultant du rôle précoce de leader joué par l'Europe dans le domaine des STQI doit être maintenue. Pour maximiser et exploiter les bénéfices potentiels des STQI, le projet «European research into quantum information science and technology» (ERA-Pilot QIST) a identifié les domaines clés de la recherche européenne et la manière de stimuler la collaboration entre les différents scientifiques, décideurs et industriels.

Le projet visait non seulement à établir un forum d'échanges entre ces acteurs, mais également à identifier les meilleures pratiques en matière de recherche. Il a ainsi permis de créer un ensemble de mesures pouvant être intégrées dans les projets de politiques de financement futures des États membres et de la Commission européenne. Le projet ERA-Pilot QIST a également fait des suggestions pour regrouper au mieux les centres d'excellence régionaux et thématiques.

Parcourir toutes ces initiatives et trouver la solution optimale pour tous les acteurs impliqués est une tâche qui nécessite un engagement sur le long terme. Mais le projet devait d'abord élaborer un schéma de classification pour les STQI qui permettrait de sensibiliser et informer la communauté scientifique sur les développements dans le domaine.

Une fois terminé, le schéma a été rapidement adopté et mis en œuvre par la communauté scientifique. Un tel système de classification complet et convivial n'avait d'ailleurs jusqu'alors jamais été développé dans le cadre d'aucune organisation ou projet. Avec la classification en place et utilisée, la communauté européenne dans le domaine des STQI peut désormais analyser les différents groupes de recherche dans la plupart des pays européens en accédant simplement à une base de données en ligne.

Les chercheurs du projet ont ensuite identifié une directive pour les STQI européennes. La directive permet d'initier le dialogue entre scientifiques, décideurs et représentant du monde de l'industrie. Enfin, le projet a étudié et comparé la recherche européenne en STQI avec les autres structures qui existent hors d'Europe. Cela a permis aux chercheurs d'identifier les bonnes pratiques qui pourraient être adoptées dans le cadre de la recherche européenne.

Les efforts entrepris dans le cadre du projet ERA-Pilot QIST ont permis de stimuler la recherche européenne dans le domaine des STQI. La base de données en ligne, la directive et l'étude comparative avec les structures de recherche non-européennes permettent aux équipes de recherche en Europe de mieux coopérer avec leurs pairs et le secteur industriel. Elles apportent également des connaissances et des recommandations pertinentes pour les institutions de financement nationales et européennes pour que l'Europe puisse maintenir sa dynamique dans le domaine de la recherche sur les STQI et leurs applications.

Informations connexes