Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

NANOCAPS — Résultat en bref

Project ID: 1428
Financé au titre de: FP6-NMP
Pays: Norvège

Les nanocapsules à la rescousse!

Les applications de nanotechnologie connaissent leur lot d'obstacles et requièrent souvent des solutions à l'échelle nanométrique. Désormais, les nanocapsules peuvent permettre de libérer des substances chimiques pour améliorer l'efficacité et autres propriétés de surfaces.
Les nanocapsules à la rescousse!
De nombreux processus industriels nécessitent une libération progressive de substances chimiques pour fonctionner de manière optimale, mais cette libération est souvent difficile à réaliser. Le projet Nanocaps («Nanocapsules for Targeted Controlled Delivery of Chemicals») a développé des nanomatériaux et revêtements nanocomposites pour produire des nanocapsules libérant des substances chimiques dans des conditions spécifiques. Ces nanocapsules contribueraient à la libération de substances chimiques pour de nombreuses applications telles que la peinture métallique et peuvent être utilisées dans l'anti-prolifération (la réduction de la porosité d'un matériau).

Le projet tentera de valider la faisabilité d'agents anti-proliférants et antiallergiques, ainsi que des applications de revêtement métallique auto-réparatrices. Nanocaps est parvenu à développer de nouveaux types de nanoparticules contenant de l'acide naphthylacétique pour les propriétés anti-proliférantes, ainsi que plusieurs nanoparticules de composites de silicium et de polymères ainsi que des nanoparticules monodispersées en acrylique pour le revêtement de métaux.

Il a également produit des émulsions à la taille nanométrique pour des membranes anti-proliférantes et en céramique avec une meilleure homogénéité et une qualité de surface améliorée. De plus, des nanoparticules complexes de gel, des microcapsules pour des applications anti-proliférantes et des capsules polyélectrolytes à base de carbone de calcium poreux dans lesquelles des médicaments avaient été intégrés ont également été développées. En outre, des modèles théoriques des capsules et des interactions de capsules ont été étudiées.

La réduction de la perméabilité a été étudiée et des substances comme des nanodiamants et des nanoaluminium ont été recommandées pour la préparation de membrane. L'équipe du projet a également préparé de nouvelles capsules aux propriétés thermosensibles et réactives au pH pour encapsuler les polymères modèles. Ensuite, de nouvelles méthodes de libération à distance des polymères encapsulés, de lecture en continu avec retardement ont été conçues et de nouvelles méthodes d'attachement des capsules ont été étudiées.

Ces expériences et bien d'autres encore, qui ont contribué à faire progresser le projet, ont été diffusées dans 84 publications dans des revues scientifiques et lors de plusieurs conférences internationales. Les travaux du projet auraient un impact important sur la santé environnementale, résolvant une myriade de questions initialement considérées comme étant complexes.

Informations connexes