Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

SUSAN — Résultat en bref

Project ID: 16079
Financé au titre de: FP6-SUSTDEV
Pays: Allemagne

Les eaux d'égout pour fertiliser les terres arables de l'UE?

Une approche en deux étapes visant à transformer en engrais les boues d'égout aidera l'UE à réduire les importations de phosphore. En outre, elle rendra l'agriculture plus durable et plus respectueuse de l'environnement.
Les eaux d'égout pour fertiliser les terres arables de l'UE?
Les boues provenant des eaux d'égout des villes pourraient trouver une utilisation sûre et avantageuse si l'on pouvait les débarrasser de polluants dangereux comme les pesticides, le plomb, les pathogènes et les produits pharmaceutiques. Elles contiennent en effet une grande quantité de phosphore, un élément très intéressant pour la fertilisation des terres arables.

Le projet SUSAN («Sustainable and safe re-use of municipal sewage sludge for nutrient recovery») a étudié les processus susceptibles de transformer les boues en engrais sain. Il a conclu que la mono incinération pouvait détruire les pathogènes et la pollution organique, avant de commencer à récupérer le phosphore. Il a cependant souligné que le processus d'incinération devait être conduit dans des installations réservées aux boues et ne traitant aucun autre type de déchets. Ce point est important pour éviter un effet de dilution de substances de valeur comme le phosphore.

Une autre étape est requise pour réduire la présence de métaux lourds et améliorer la biodisponibilité du phosphore. Le projet a cherché à mettre au point un système respectueux de l'environnement pour traiter les boues d'une manière qui facilite la récupération des nutriments. Le traitement thermique à deux étapes se charge de détruire la pollution organique par mono incinération, avant de retirer les métaux par des processus thermochimiques. Les cendres résultantes contiennent environ 20% de phosphore biodisponible, ainsi que du calcium, du potassium et du magnésium, des éléments parfaits pour la fabrication d'engrais.

Le phosphore est une ressource non renouvelable qui peut devenir rare, surtout en Europe, aussi cette méthode peut permettre à l'UE de produire son propre phosphore au lieu de l'importer de l'étranger. Une étude pilote est en cours et de grandes installations de traitement des boues d'égout seront bientôt établies en Europe.

En fin de compte, ces innovations soutiendront l'agriculture et apporteront une méthode efficace et respectueuse de l'environnement pour produire les engrais nécessaires à l'UE.

Informations connexes