Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

MM-TB — Résultat en bref

Project ID: 12187
Financé au titre de: FP6-LIFESCIHEALTH
Pays: Italie

Comparer les observations sur le parasite et son hôte

La tuberculose est un problème mondial de santé, et sa fréquence augmente de 2% chaque année. Pour couronner le tout, les résistances pléiotropes sont de plus en plus nombreuses en Europe de l'Est.
Comparer les observations sur le parasite et son hôte
Pour lutter contre le Mycobacterium tuberculosis, il faut disposer de nouvelles interventions et suivre plus efficacement les patients atteints. Le projet MM-TB («Molecular markers of M. tuberculosis early interactions with host phagocytes») visait à concevoir et mettre au point de nouveaux marqueurs de protection contre l'infection, et à identifier des modèles moléculaires spécifiques dans le microbe et dans les cellules hôtes.

La génomique comparée étudie les relations entre la structure et la fonction du génome pour différentes espèces ou souches d'êtres vivants. Ce nouveau domaine progresse rapidement et donne à des projets comme MM-TB la possibilité de découvrir comment M. tuberculosis interagit avec le système immunitaire. Les chercheurs étaient convaincus que les premières interactions entre la bactérie et les phagocytes de l'hôte (les macrophages et les cellules dendritiques) étaient d'une importance majeure pour déclencher une réaction immunitaire de protection comme pour l'évolution de l'infection.

Les membres du projet MM-TB ont utilisé des puces à ADN pour étudier le génome de l'hôte et de la bactérie lors de leur interaction. Ils ont ainsi démontré que ce type d'analyse de deux organismes apportait de précieuses informations sur leurs interactions. Les résultats ont également généré de nombreuses informations sur le comportement de M. tuberculosis et le fonctionnement de la réponse immunitaire associée, dans divers environnements intracellulaires.

Le projet a aussi mis en place un système informatique de gestion des connaissances qui représente une nouvelle ressource européenne centralisée, avec des bases de données TB transcriptionnelles. Cette base de données sera particulièrement utile dans le cadre de recherches complémentaires pour identifier de nouveaux marqueurs et cibles moléculaires.

Informations connexes