Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

WACHEUP — Résultat en bref

Project ID: 13896
Financé au titre de: FP6-NMP
Pays: Suède

Déchet pour les uns, matière première pour d'autres

Les moulins à papier et à liège produisent une large gamme de déchets résultant des processus de fabrication. Jusqu'ici, il est bien rare que ces déchets aient servi à créer de nouveaux produits chimiques.
Déchet pour les uns, matière première pour d'autres
Le projet Wacheup («New concepts for upgrading pulp mill waste streams to value-added chemicals») est parti de ces produits résiduels de la fabrication du papier et des bouchons pour fabriquer des produits chimiques d'origine biologique. Financé par l'UE, il visait à découvrir des méthodes d'exploiter ces déchets à faible valeur, sans réduire la qualité des produits.

Le projet a réussi à précipiter de la lignine de bonne qualité à partir de la liqueur noire, et à utiliser trois méthodes de traitement préalable pour réduire la résistance à la filtration de la lignine du bois de feuillus. La lignine est un polymère organique abondant mais complexe, qui représente la principale partie non-glucidique du bois. Elle se lie aux fibres de cellulose et renforce les parois des cellules. Les résultats ouvrent la voie à reconcevoir et optimiser les installations qui extraient et raffinent la lignine à partir des liqueurs produites par les moulins à papier.

Dans le cas de la cuisson de l'eucalyptus, la concentration en xylane est inférieure à celle de la lignine. Par rapport aux copeaux de bouleau, les copeaux d'eucalyptus contiennent moitié moins de xylane que ceux de bouleau, 15% contre 30%. Les chercheurs ont mis au point un processus combiné de filtration pour isoler et valoriser les xylanes à partir des liqueurs noires. Le point optimal d'extraction du xylane a été déterminé à environ 80 minutes, la concentration étant alors maximale.

Cherchant à valoriser la subérine d'écorce ou de liège, le projet Wacheup a ouvert la voie à de nouveaux travaux de recherche sur le développement de matériaux renouvelables. La subérine est une substance cireuse imperméable présente dans les parois cellulaires du suber (le liège) des végétaux supérieurs. Des travaux ont montré que la subérine peut être raffinée pour donner des co-polyesters réactifs, en utilisant une catalyse enzymatique «verte» qui se passe de solvants organiques.

Dans l'ensemble, les succès du projet Wacheup ouvrent la voie à de nouvelles recherches sur les composites à base biologique.

Informations connexes