Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Améliorer les réseaux logistiques pour une meilleure mobilité urbaine

Les progrès haute technologie et une nouvelle flotte de véhicules peuvent rationaliser la logistique et assurer que le transport de marchandises soit plus écologique et plus calme que dans le passé.
Améliorer les réseaux logistiques pour une meilleure mobilité urbaine
La distribution, la commercialisation et la livraison générale des produits en Europe dépend énormément de la logistique existante et des réseaux de transport de marchandises. Le transport de marchandises est essentiel pour les affaires, mais il constitue cependant une entrave à la mobilité urbaine et est également source de nuisance sonore.

Le projet Fideus («Freight innovative delivery in European urban space») financé par l'UE visait à traiter des problèmes sociétaux, économiques et environnementaux des transports de marchandises. Il proposait de nouvelles technologies et solutions de gestion pour mieux organiser le transport des marchandises urbaines.

La nouvelle approche du projet portait sur trois axes. Tout d'abord, il souhaitait développer des véhicules plus efficaces pour la livraison et la collecte de biens dans des environnements urbains. Ensuite, il recommandait diverses approches pour organiser et gérer la logistique urbaine à l'aide de nouveaux véhicules et de conteneurs novateurs pour transporter les marchandises. Enfin, il proposait des outils et des informations aux autorités concernées sur les stratégies pour une livraison urbaine efficace.

Cette approche intégrée devrait réduire l'impact environnemental et réduire le degré sonore tout en promouvant l'ergonomie et la sécurité. On a proposé trois types de véhicules à cet égard. Il s'agit de microtransporteurs qui manœuvrent sans restriction dans les zones piétonnes, des camionnettes urbaines de 3,5 tonnes idéales pour le centre-ville ou les zones à trafic élevé, et des camions de 12 tonnes pour les livraisons importantes.

En outre, ces outils haute technologie permettent aux autorités de présenter les restrictions de la circulation ou les violations des véhicules en ligne pour faciliter la gestion, et les sociétés de logistique peuvent réserver des voies de déchargement et mener d'autres tâches en ligne. Les balises d'identification par radiofréquence (RFID) ont également été introduites pour mettre à niveau le processus de logistique.

En bref, la nouvelle approche de transport coopératif est caractérisée par le flux de marchandises venant des grands véhicules comme des petits transporteurs. Il traite les demandes des consommateurs à partir des grandes chaînes de supermarché aux livraisons de paquets et offre des solutions innovantes pouvant offrir de grands bénéfices aux villes tout en réduisant la pollution et en rationalisant la livraison.

Informations connexes