Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

SHIPDISMANTL — Résultat en bref

Project ID: 12561
Financé au titre de: FP6-SUSTDEV
Pays: Grèce

Rendre plus écologique le secteur de démontage des navires

Démonter plusieurs centaines de navires chaque année est une aventure risquée pour les travailleurs et l'environnement. Aujourd'hui, la recherche dans ce domaine pourrait rendre cette tâche plus sûre et moins coûteuse.
Rendre plus écologique le secteur de démontage des navires
Les transports maritimes font partie intégrante du commerce et du tourisme en Europe et ils jouent un rôle important dans l'histoire et le développement de plusieurs de ses États membres. Mais la durée de vie des bateaux se limite en général à 20 ou 25 ans. Ainsi, que se passe-t-il lorsqu'un bateau atteint la fin de son cycle de service? La réponse est le démontage et le recyclage, le problème étant que les bateaux les plus vieux contiennent souvent des matériaux toxiques allant de l'amiante au plomb, des substances chimiques nocives.

Afin de protéger l'environnement et de préserver la santé des personnes qui démontent les bateaux, le projet Shipdismantl («Cost effective and environmentally sound dismantling of obsolete vessels») a été financé par l'UE. La collaboration comprenait des participants de l'UE ainsi que de Turquie et d'Inde, deux des pays principaux où à lieu le démontage des bateaux.

Les risques pour les travailleurs est qu'ils apprennent souvent trop tard quelles parties du bateau contiennent des matériaux dangereux. Fournir ces informations de manière organisée à l'aide d'outils technologiques tels que les systèmes de soutien à la décision faisait donc partie des objectifs premiers du projet Shipdismantl.

La solution est un modèle d'inventaire des matériaux dangereux à bord. Essentiellement, il s'agit d'une liste détaillant le type, le lieu et les caractéristiques exacts de toutes les substances potentiellement dangereuses sur le bateau. Grâce à cet inventaire, les équipes chargées de démonter les bateaux peuvent mieux gérer les risques que ces matériaux leur posent ainsi qu'à l'environnement.

Reste à déterminer qui est responsable du développement et de la maintenance de l'inventaire. Un débat est en cours entre les diverses parties prenantes. La législation qui suivra marquera le début d'une nouvelle ère de recyclage des bateaux plus écologique et sûre.

Informations connexes