Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

ALTEX — Résultat en bref

Project ID: 17614
Financé au titre de: FP6-SME

Une technologie laser améliore les vêtements de protection

En Europe, des millions de personnes travaillent dans des environnements dangereux qui demandent le port de vêtements de protection. Outre ces divers secteurs, il existe un marché important pour les vêtements étanches de sport et de loisirs.
Une technologie laser améliore les vêtements de protection
Les tissus de haute technicité empêchent le passage de particules, de liquides ou de gaz. Cependant, l'assemblage des vêtements se fait par couture, ce qui transperce le matériau. Il faut donc faire appel à un deuxième processus pour sceller les coutures. D'autres méthodes de scellement utilisent une couche supplémentaire entre les tissus au niveau des coutures, mais elles demandent beaucoup de temps et de main-d'œuvre. En outre, la couche recouvrant la couture se desquame souvent en raison de la faible résistance à l'arrachement des coutures collées et des plis qui surviennent lors de l'utilisation, de l'entretien et du lavage.

Le remplacement des deux étapes de couture et piqûre par une seule étape de soudage pourrait améliorer considérablement l'étanchéité des coutures, leur fiabilité et leur endurance. Le soudage par laser se passe de joint supplémentaire et offre des coutures esthétiques et de haute qualité. Cette méthode peut aussi accroître l'automatisation de la fabrication de divers produits textiles.

Le projet ALTEX («Automated laser welding for textiles») visait à mettre aux points des tissus, des équipements et des procédures afin d'utiliser le soudage par laser dans la fabrication de vêtements de protection. Ce projet financé par l'UE a utilisé de récentes innovations en matière de soudage laser pour définir un processus convenant à une chaîne de production totalement automatisée de vêtements et autres produits textiles.

L'équipe a testé les tissus étanches disponibles et conçu de nouveaux tissus pour améliorer les performances et le traitement par laser. Les expériences ont montré la possibilité de réaliser des coutures dépassant les exigences de l'industrie en matière d'étanchéité à l'eau. Le projet a déterminé les modifications à apporter aux tissus pour améliorer les performances et le soudage par laser.

Il a également conçu une table reconfigurable pour faciliter la construction de produits textiles complexes, de tailles et patrons variés. Elle a été intégrée avec une unité laser contrôlant la chaleur du laser et la pression le long des coutures.

La tête de soudage final porte des détecteurs qui suivent la température du traitement et autorisent un contrôle continu de la puissance du laser, assurant en permanence une grande homogénéité du soudage. Ces travaux ont déjà fait l'objet d'une demande de brevet. D'autres travaux du projet ont révélé que le soudage laser des textiles convient aussi bien aux formes simples que complexes, pourvu que l'on utilise les systèmes appropriés de soutien et de serrage. La réalisation d'une veste par soudage laser devrait prendre dans les 10 minutes, au lieu des 45 nécessaires pour un processus manuel de piquage et de collage.

Les résultats du projet pourraient conduire à un nouveau marché d'équipements automatisés et de tissus, pour le soudage de coutures scellées en matière d'habit protecteurs et de rembourrage d'ameublement. Ceci renforcerait la compétitivité des PME investissant dans ces méthodes, et créerait des emplois de plus haute qualification dans ce secteur.

Informations connexes