Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

TRIAS — Résultat en bref

Project ID: 12534
Financé au titre de: FP6-SUSTDEV
Pays: Allemagne

Un secteur des transports plus durable d'ici 2050?

De nombreuses nouvelles stratégies de transports soutiennent la durabilité, font progresser l'efficacité énergétique et tiennent compte de l'environnement. Il est important d'évaluer l'efficacité et l'impact de ces stratégies qui intègrent le transport, la technologie et l'énergie.
Un secteur des transports plus durable d'ici 2050?
Le projet Trias («Sustainability impact assessment of strategies integrating transport, technology and energy scenarios») financé par l'UE vise à développer et tester des stratégies visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre dans les trois secteurs interconnectés. L'analyse de la viabilité du projet tenait compte des impacts environnementaux, économiques et sociaux, et étudiait le cycle de vue des stratégies considérées ainsi que leurs implications.

Trias s'est également penché sur la relation symbiotique entre l'énergie et le transport et a étudié les enjeux en terme d'évolution de la technologie dans ce domaine (par exemple l'adoption de l'hydrogène comme carburant de transport). Il a étudié les nouvelles technologies automobiles, les biocarburants et les solutions en fonction des retours dans les secteurs des transports, de l'énergie, de la technologie et de l'économie.

En se basant sur des initiatives européennes antérieures, le projet intégrait des anciens modèles et perfectionnait des théories sophistiquées. Il est intéressant de constater que les scénarios de durabilité ont montré l'impact positif sur l'économie, bien qu'il soit dans certains cas limité. Les meilleurs cas de figure impliquaient l'hydrogène pour les carburants, l'introduction des limites d'émissions de CO2 et la réduction des importations de carburants fossiles.

Le projet a conclu que la définition de limites pour les émissions de CO2 permettrait de stimuler l'économie et d'aider l'environnement, en impliquant éventuellement une production équilibrée de biocarburants. Il insistait également sur l'importance de l'hydrogène pour encourager la croissance économique et soutenir les causes environnementales, à condition que l'hydrogène provienne de sources renouvelables.

Trias appelle à de fortes cibles de réduction des émissions de CO2 d'ici 2050, à la formulation de politiques ambitieuses dans ce domaine et à la prise en compte d'un accumulateur d'énergie de pointe en tant que source supplémentaire d'énergie respectueuse de l'environnement. Si les décideurs politiques européens tiennent compte des résultats du projet, le secteur des transports pourrait devenir plus écologique, propre et consommant peu.

Informations connexes