Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

SURFACET — Résultat en bref

Project ID: 13524
Financé au titre de: FP6-NMP
Pays: Espagne

Une technologie originale de solvant pour la fabrication de matériaux

Les solvants et les additifs organiques actuellement utilisés pour fabriquer la plupart des produits présentent des inconvénients en matière d'inflammabilité et de toxicité. Leur impact sur l'environnement pose également des problèmes.
Une technologie originale de solvant pour la fabrication de matériaux
Dans un contexte où les nouveaux matériaux sont de plus en plus complexes et que l'on s'approche de l'échelle nanométrique, l'utilisation de solvants classique s'avère problématique: en effet, les liquides utilisés détruisent les surfaces fonctionnelles qu'ils contribuent à créer. Pour résoudre les problèmes liés aux solvants traditionnels, on pourrait utiliser une technologie basée sur le dioxyde de carbone supercritique (scCO2).

Ce solvant non destructif est adapté pour traiter des matériaux fonctionnels et des nanostructures complexes, comme ceux que l'on utilise dans les biomatériaux ou dans les systèmes d'administration de médicaments. Cette technologie peut également faciliter la production de produits finis exempts de solvants résiduels.

Le projet Surfacet («Sustainable surface technology for multifunctional materials») a étudié l'utilisation du scCO2 pour produire une large gamme de matériaux multifonctionnels basés sur les connaissances. Elle permettrait d'avoir un meilleur contrôle des propriétés et de la pureté des surfaces, et de dynamiser la fabrication industrielle de matériaux composites ou à surface hybride. Ce projet financé par l'UE s'est intéressé aux produits pharmaceutiques, biomédicaux et cosmétiques susceptibles d'être préparés à l'aide de cette technologie.

L'objectif principal était de mettre au point une technologie de surface scCO2 innovante, utilisable pour des produits fonctionnels à haute performance, actuels ou nouveaux. Les progrès dans le domaine du contrôle de surface sont essentiels pour la production de nouveaux produits fonctionnels haute performance. De fait, le développement de la technologie scCO2 dépasse les limitations traditionnelles de la fabrication de matériaux et des méthodes de traitement associées. Elle peut être utilisée pour des matrices organiques ou non, voire pour des composites hybrides.

Les partenaires du projet Surfacet ont cherché à démontrer comment une technologie scCO2 transversale peut être utile à de nombreux secteurs, grâce au développement de procédures générales pour créer des structures de surface complexes. Les scientifiques pourraient alors développer des caractéristiques uniques en termes de composition, pureté et efficacité.

Les chercheurs ont atteint leur objectif principal en utilisant une approche guidée par le produit fini (retroprocessing), en développant des procédures scCO2 génériques avec des concepts sophistiqués d'ingénierie réactionnelle. Ceci a permis de créer des structures à motifs complexes en contrôlant la taille, la morphologie ainsi que la surface ou l'interface. Un procédé en une étape a également été conçu, ainsi que la technologie utilisée pour produire des produits haute performance présentant des caractéristiques uniques. Les activités ont montré que la technologie scCO2 permet de traiter des matériaux présentant un rapport surface/volume élevé, sans les endommager.

Les résultats du projet Surfacet ont également géré des problèmes environnementaux importants, en s'efforçant de proposer des solutions industrielles utilisant les solvants de façon moins intensive.

Informations connexes