Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

ADOXPOL — Résultat en bref

Project ID: 18157
Financé au titre de: FP6-SME
Pays: Norvège

Les microbulles d'ozone font des miracles sur les eaux usées

L'ozone dans l'atmosphère est indésirable étant donné qu'elle est nuisible à notre santé. Cependant, grâce à ses propriétés oxydantes, ces trois atomes d'oxygène peuvent faire des miracles pour nettoyer les eaux usées.
Les microbulles d'ozone font des miracles sur les eaux usées
La directive-cadre sur l'eau de l'Union européenne a établi des normes très strictes sur la qualité de l'eau. Un traitement efficace des eaux usées est une composante intégrale de tout programme de gestion de l'eau. Cet aspect est particulièrement complexe dans les nouveaux États membres de l'UE où les technologies de traitement des eaux usées sont plutôt obsolètes.

Le projet Adoxpol («Development of advanced wastewater treatment with ozone oxidation and flotation technique for maximum water reuse») a tenté de répondre à ce besoin par l'innovation. Ainsi, ce projet financé par l'UE a œuvré à concevoir et à développer un système prototype de traitement des eaux usées.

Les principaux moyens de traiter les eaux usées consistent à introduire de l'ozone dans le flux de traitement des eaux usées. Pour optimiser la zone de surface des molécules d'ozone exposées aux eaux usées, on a généré puis distribué de manière homogène des microbulles d'ozone. Outre la flottation à l'ozone, le prototype Adoxpol intègre également un filtre à mailles hautement efficace avec une taille de pores extrêmement petite.

Le retour d'informations provient d'un opérateur de système via un terminal. Le logiciel permet également à l'opérateur de contrôler la quantité de microbulles d'ozone à libérer de manière à optimiser les paramètres de qualité de l'eau.

Des tests menés dans un abattoir et une usine de fabrication d'huile de poissons ont révélé que les normes très strictes en matière de qualité de l'eau actuellement en vigueur pouvaient être respectées. Le consortium Adoxpol prévoit de poursuivre ses études avec d'autres acteurs du secteur de la transformation alimentaire ainsi que de la fabrication de denrées alimentaires. En traitant plus efficacement les eaux usées, cette technologie aidera également à renforcer la réutilisation de l'eau, une ressource naturelle limitée.

Informations connexes