Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

DESOL — Résultat en bref

Project ID: 17928
Financé au titre de: FP6-SME
Pays: Allemagne

Nettoyer l'eau potable

Dans beaucoup de régions du monde, l'accès à l'eau potable représente un enjeu quotidien. Il s'agit d'un problème important dans les régions d'Europe du Sud où les lieux touristiques requièrent encore davantage sa disponibilité.
Nettoyer l'eau potable
Dans des régions où l'eau potable fait défaut, l'eau de mer et les nappes phréatiques doivent être dessalées pour répondre aux besoins de consommation des prestataires de service (notamment des hôtels) et des utilisateurs. Ce processus implique cependant d'importants investissements et des opérations à grande échelle; il n'est par ailleurs pas écologique en raison des grands niveaux de consommation d'énergie électrique. De nombreuses technologies de dessalement nécessitent également de grandes quantités de carburants fossiles (coûteux) qui génèrent par ailleurs d'importantes émissions de CO2.

Des espoirs voient cependant le jour grâce à une technologie spécifique de dessalement qui utilise le soleil comme seule source d'énergie, sans aucune dépendance envers les carburants fossiles et l'approvisionnement en électricité externe. On peut atteindre une haute efficacité énergétique à l'aide d'une basse température et en appliquant un processus de distillation à vide qui dépend de la gravitation plutôt que d'une pompe pour la production. Parallèlement, la conception modulaire permet une adaptation aux demandes variables des consommateurs quant aux capacités de production de l'eau.

Cette technologie a été utilisée et développée dans le projet DESOL («Low cost low energy technology to desalinate water into potable water»). L'équipe a œuvré à fournir un processus innovant, efficace et écologique qui dessale l'eau à l'aide d'une énergie thermique faible offerte par des capteurs solaires.

Les expériences en laboratoire ont montré qu'il était possible d'atteindre une efficacité de 80% à 85%. D'autres tests portaient sur un réservoir de distillation et le principe de génération du vide, avec plusieurs sous-systèmes conçus et testés individuellement. Les partenaires du projet ont mis l'accent sur un système de pompe solaire, sur des mesures contre la salissure et l'échelonnage et par dessus tout, un contrôle automatique et un système d'ajustement. Le résultat a été un système de contrôle et d'ajustement mécanique/thermomécanique capable de s'adapter aux conditions changeantes du processus de distillation.

Au vu de ces résultats, le projet DESOL a décidé d'étendre son système à un système de distillation à deux étapes. Les efforts dans cette direction visaient à réduire les demandes en énergie et à prouver la viabilité du processus à plusieurs étapes.

Une étude de marché évaluant la technologie DESOL a fait remarquer son fort potentiel pour une utilisation dans la production d'eau décentralisée dans des infrastructures de taille petite à moyenne. Un autre grand avantage est que la technologie peut être intégrée dans des systèmes hybrides d'énergie renouvelable. Les connaissances générées par ce projet s'appliquent également à la purification de l'eau et des industries chimiques par exemple.

Informations connexes