Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

NANOS4 — Résultat en bref

Project ID: 1528
Financé au titre de: FP6-NMP
Pays: Italie

Améliorer la détection de gaz

De la détection des incendies à la sécurité dans les avions, les détecteurs de gaz peuvent sauver des vies et éviter des catastrophes. De nouvelles nanotechnologies sont en cours de développement pour perfectionner la détection de divers gaz dangereux.
Améliorer la détection de gaz
En effet, la sûreté et la sécurité dépendent bien souvent de cette détection, par exemple en cas d'incendie, de fuite ou d'attaque chimique. La demande est donc élevée pour des systèmes plus petits et plus fiables, basés sur des détecteurs à semi-conducteurs et les nanotechnologies.

Le projet Nanos4 («Nano-structured solid-state gas sensors with superior performances») financé par l'UE a mis au point des détecteurs à base de semi-conducteurs métal-oxyde (MOx), très sensibles et efficients.

Ils utilisent des nanoceintures monocristallines et stables d'oxyde d'étain (SnO2), de zinc (ZnO) et d'indium(III) (In2O3). Les chercheurs ont remplacé les nanofils des modèles précédents par ces nouveaux conducteurs, intégrant directement la technologie dans des systèmes de détection de gaz. Ces systèmes sont encore plus efficaces grâce aux détecteurs MOx ainsi qu'aux nanocristaux et aux nanopoudres spécifiques. Le projet a également utilisé l'évaporation par faisceau d'électrons, la synthèse hydrothermale et la synthèse électromécanique.

Les chercheurs ont étudié des modèles électriques ainsi que les interactions entre la surface et les gaz, faisant progresser le domaine et conduisant à la commercialisation de meilleurs produits. Pour les tests, les détecteurs de gaz étaient intégrés dans des microréacteurs et fonctionnaient à l'aide de micro pompes. Le projet a conçu un microréacteur détecteur portable, très prometteur pour des utilisations commerciales.

Les partenaires ont exposé les différentes applications potentielles de cette technologie: détection générale d'incendies d'ordre général, détection des incendies dans les avions, surveillance de l'air en cabine, détection de l'ozone et du monoxyde de carbone, détection des odeurs, surveillance des combustions et de l'environnement, etc.

Dans cette optique, les détecteurs ont subi et réussi des tests de stabilité mécanique et environnementale, plusieurs prototypes ayant été développés et testés. De nouvelles utilisations ont été identifiées, et des contacts noués avec des entreprises potentiellement partenaires.

Enfin, un plan de production a été préparé pour trois processus de production sélectionnés: les couches minces, les nanofils et les nanopoudres. La mise en œuvre pratique de ces processus améliorera grandement la détection des gaz.

Informations connexes