Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

HT3DEM — Résultat en bref

Project ID: 18811
Financé au titre de: FP6-LIFESCIHEALTH
Pays: Suisse

La microscopie électronique pour une meilleure image

D'éminents scientifiques ont réussi à améliorer le leadership européen dans le domaine de la microscopie électronique tridimensionnelle des protéines. Les résultats sont largement applicables dans les domaines de la santé et de l'industrie pharmaceutique.
La microscopie électronique pour une meilleure image
Les microscopes sont des instruments qui permettent d'agrandir les objets trop petits pour être vus à l'œil nu. Les microscopes électroniques ont un pouvoir de résolution bien plus grand que les microscopes optiques conventionnels car ils utilisent un faisceau d'électrons pour illuminer l'échantillon à observer.

Le projet HT3DEM («High-throughput three-dimensional electron microscopy»), financé par l'Union européenne, a réuni des experts européens en microscopie électronique classique, en cristallisation bidimensionnelle et en robotique, pour développer un microscope électronique tridimensionnel (3D). L'objectif principal des promoteurs de ce projet était de développer une plateforme automatique d'analyse des complexes protéiques natifs et des cristaux 2D de protéine membranaire par microscopie électronique.

Pour observer la structure tertiaire d'une protéine, les chercheurs doivent la faire cristalliser par précipitation à partir d'une solution aqueuse. Les cristaux parfaitement ordonnés qui en résultent permettent d'obtenir un profil de diffraction unique lorsqu'ils sont soumis à un faisceau de rayons X, les chercheurs peuvent ainsi déduire, après analyse, la structure tridimensionnelle de la protéine cristallisée. Les membres de l'équipe ont ainsi développé un robot fiable et robuste pour une cristallisation à haut débit. L'optimisation des paramètres de la méthode permet aux chercheurs d'obtenir une très grande flexibilité du processus de cristallisation, applicable pour de nombreuses protéines membranaires.

Après cristallisation, les échantillons protéiques sont automatiquement transférés vers le microscope électronique où les images seront acquises et analysées. Les utilisateurs peuvent ainsi concevoir une expérience de cristallisation et, par le biais d'une base de données, affecter les données aux images de cristallisation acquises par le microscope électronique.

Le projet HT3DEM a finalement mis au point un système à haut débit de cristallisation et d'analyse des protéines parfaitement opérationnel, utilisable dans de nombreux domaines comme la santé ou la recherche pharmaceutique. Chaque étape représente une réelle avancée dans le domaine et une réduction significative de délais et de coûts. Ces résultats ouvrent également de nouvelles opportunités d'utilisation de la microscopie électronique.

Informations connexes