Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

HYRESSA — Résultat en bref

Project ID: 26194
Financé au titre de: FP6-INFRASTRUCTURES
Pays: Belgique

La télédétection aérienne s'organise

Un projet financé par l'UE a rassemblé des parties prenantes dans le but d'actualiser les activités dans le domaine de l'imagerie hyperspectrale et des données. Les progrès dans ce domaine sont importants si l'on considère la nature fragmentée des normes en la matière et de leurs applications partout en UE.
La télédétection aérienne s'organise
L'imagerie spectrale implique la collecte des données dans tout le spectre électromagnétique, à savoir la capture d'images au-delà du domaine du visible et particulièrement les images aériennes. Cela permet de récolter des connaissances dans les domaines de l'agriculture, de la médecine, des applications militaires, de la géologie, de l'écologie, de la physique et bien plus encore. Cela permettra aux chercheurs de surmonter une multitude de défis, de la localisation de champs de pétrole cachés à la détection de la maladie de Creutzfeldt-Jakob.

Le projet Hyressa («Hyperspectral remote sensing in Europe - Specific Support Actions») cherchait à améliorer l'accès aux données hyperspectrales des images aériennes en Europe. Il identifiait les utilisateurs et fournisseurs de ces données de télédétection et soulignait leurs besoins, précision et qualité.

L'équipe du projet a mené une analyse des forces, faiblesses, opportunités et menaces (FFOM) par le biais de questionnaires et d'ateliers, et a mis en avant les capacités de télédétection et leur disponibilité en Europe. Il soutenait également leurs stratégies pour le développement d'un réseau européen de fournisseurs et d'utilisateurs de données, et exposait les futurs protocoles et normes pour l'acquisition de données, leur traitement et leur distribution.

Hyressa identifiait le besoin urgent d'une meilleure infrastructure de recherche dans la télédétection hyperspectrale en Europe, pour unifier les capacités nationales existantes de l'Europe. Cette action a permis de partager l'expertise et les installations ainsi que de minimiser la duplication et d'assurer le renforcement des capacités. Le projet soulignait les différents besoins du développement du capteur et de la calibration aux différentes applications et produits finaux. Une infrastructure solide dans ce domaine inclura également le contrôle de la qualité, l'éducation, la formation, les capacités sur le terrain, la gestion des données, la modélisation et le développement de capteurs.

Le projet a été bien reçu par les parties prenantes et encourageait la collaboration dans ce domaine sur tout le continent. Ses efforts continueront d'encourager l'utilisation de la technologie hyperspectrale, d'améliorer les normes, d'optimiser les ressources et de rassembler les acteurs de ce domaine pour créer une communauté avancée des données hyperspectrales.

Informations connexes