Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

SPREW — Résultat en bref

Project ID: 28408
Financé au titre de: FP6-CITIZENS
Pays: Belgique

Les générations au travail

Une étude portant sur les différentes générations et la dimension homme/femme au travail ainsi que leurs besoins aidera les Européens à exploiter leurs capacités d'emploi. Ceci aidera à faire face aux défis et contribuera à une main-d'œuvre plus efficace et plus satisfaite.
Les générations au travail
La relation que nous entretenons avec notre travail est essentielle pour déterminer notre bien-être et la façon dont évolue notre société. Les différences générationnelles, de genre et sociales jouent un rôle dans la façon dont nous percevons nos emplois et dont nous agissons avec les autres.

Le projet SPREW («Generational approach to the social patterns of relation to work») financé par l'UE a étudié les relations entre les différentes générations sur le lieu de travail. Il vise également à sensibiliser les différences de génération en terme de travail et à formuler des politiques pour répondre aux besoins de ces générations différentes.

Le projet a analysé les données disponibles sur ce thème et mené plus de 160 entretiens dans 6 pays portant sur les différents groupes d'âge et le sexe. Il a mené un sondage auprès de personnes ayant un emploi, de chômeurs et de travailleurs indépendants et a donné des explications quant aux résultats qualitatifs et quantitatifs pour développer des «bonnes pratiques» sur ce thème.

SPREW a ensuite organisé plusieurs ateliers partout en Europe pour faciliter les comparaisons transnationales et a pris en compte les variations culturelles et institutionnelles. Dans ce contexte, le projet a étudié les similarités et les distinctions dans les systèmes sociaux, la réglementation en terme de marché du travail, les politiques d'éducation, les politiques d'emploi et les relations industrielles. L'objectif était d'apprendre comment faire aux besoins séparés ou conflictuels des différentes générations au travail.

L'équipe du projet a constaté que des variables telles que le genre, l'éducation, les groupes socioprofessionnels, le développement économique et les contextes institutionnels sont plus importants que la variable «génération». Les chercheurs ont confirmé que l'âge jouait un rôle important étant donné que la génération plus jeune a une relation plus expressive au travail. En outre, SPREW a révélé des différences dans la qualité du travail pour les trois générations étudiées.

Plus important encore, le projet recommandait que les «néocorporatistes» et les pays méditerranéens changent les processus dépassés dans leurs institutions. Par ailleurs, les pays néocorporatistes doivent également actualiser les syndicats et inclure toute sorte d'employés dont des jeunes et des femmes et non pas uniquement des travailleurs industriels. En outre, SPREW incite à la redistribution de la protection sociale dans plusieurs pays.

Comprendre les attentes des différentes générations, les réalités sur le terrain et les politiques sociales en place contribueront à créer un meilleur environnement de travail pour tous les segments. Ceci contribuera à une main-d'œuvre plus satisfaite et une Europe plus productrice.

Informations connexes