Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

C3-CAPTURE — Résultat en bref

Project ID: 19914
Financé au titre de: FP6-SUSTDEV
Pays: Allemagne

Un meilleur environnement en capturant le CO2

Les techniques de captage du dioxyde de carbone sont destinées à combattre la menace que son niveau trop élevé fait peser sur l'environnement. Elles sont potentiellement très importantes pour les installations libérant beaucoup de CO2 dans l'atmosphère.
Un meilleur environnement en capturant le CO2
Le projet C3-Capture («Calcium cycle for efficient and low cost CO2 capture in fluidized bed systems») s'est attaché à développer un système avancé de capture à sec du dioxyde de carbone, applicable sur les chaudières à combustible pulvérisé (CP) et les chaudières à lit fluidisé circulant (CLF). Le projet, financé par l'Union Européenne, a étudié deux options pour le captage du CO2 des chaudières. La première option intégrant la capture atmosphérique postcombustion des chaudières à combustible pulvérisé ou à lit fluidisé circulant est en passe d'être testée sur une application pilote. La seconde option cherche à développer un système de captage in situ pour les chaudières à lit fluidisé sous pression (CLFP).

Les travaux du projet montrent qu'il est possible d'établir un système viable avec deux lits fluidisés fonctionnant sous des paramètres proches de ceux utilisés pour les lits fluidisés circulants standards. La chaleur générée par ce système de captage peut également être récupérée en utilisant une nouvelle centrale à vapeur supercritique avec une efficacité très élevée.

L'un des principaux avantages du système est que l'énergie supplémentaire récupérée permet de réduire significativement les coûts de captage. Les économies connexes peuvent ainsi couvrir les coûts élevés d'installation et de fonctionnement du système. Par contre, cet avantage ne sera acquis qu'avec un fonctionnement opérationnel prédéterminé minimal. Des gains supplémentaires peuvent être envisagés en vendant le matériel expurgé du système et désactivé à des cimenteries.

Des tests expérimentaux ont montré la viabilité du processus au stade du laboratoire. L'analyse complète de l'hydrodynamique du processus nécessite cependant une nouvelle installation expérimentale à plus grande échelle pour des tests pilotes. Cette approche validera l'étape intermédiaire entre le laboratoire et la démonstration industrielle et permettra de concevoir des plans alternatifs de production du CO2 en fonction des spécifications demandées.

Informations connexes