Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

NANOMESO — Résultat en bref

Project ID: 16710
Financé au titre de: FP6-NMP
Pays: Suisse

Mieux connaître l'utilisation des matériaux multifonctionnels

La taille des objets utilisés dans les nanotechnologies est déterminée par leur fonctionnalité, ce qui conduit à des dimensions toujours plus petites, infra-microniques et nanométriques. Un projet financé par l'UE a comblé certaines lacunes dans la compréhension de la plasticité dépendant de la taille et observée de façon expérimentale, ce qui est important pour les microstructures utilisées dans les matériaux multifonctionnels.
Mieux connaître l'utilisation des matériaux multifonctionnels
Le projet Nanomeso («Size effects in mechanical properties») visait à repousser les frontières du savoir dans la science des matériaux multifonctionnels et la nano-micromécanique, en rapprochant les théories actuelles et les effets de taille observés expérimentalement. Nanomeso a adopté une approche intégrée impliquant des modèles informatiques (simulations) et des mesures expérimentales. Cette démarche devait permettre le développement et la validation d'un outil informatique pour comprendre et prévoir des phénomènes uniques de plasticité.

Le travail de simulation et les avancées réalisées par les partenaires du projet ont généré des connaissances permettant de surmonter au moins l'une des limitations freinant les travaux sur les simulations de matériaux nanocristallins. Les résultats peuvent influencer les travaux futurs de conception d'outils informatiques destinés à construire des échantillons nanocristallins et à étudier la plasticité par dislocation. Il sera ainsi plus facile de prévoir où se produira la dislocation durant la déformation.

D'autres résultats du projet permettent de réaliser une analyse systématique pour extraire des informations importantes en vue de définir des lois empiriques essentielles à appliquer dans la pratique. Le travail de Nanomeso souligne que l'étude des processus atomiques fondamentaux contribuant à la plasticité dépendant principalement de l'interface peut apporter de nombreuses connaissances précieuses. Ces développements ouvrent la voie à des simulations plus fiables en dynamique de dislocation discrète (DDD) où des microstructures peuvent être traitées de façon réaliste.

Les succès dans ce domaine d'étude contribuent à surmonter les barrières à l'utilisation de nouveaux matériaux ou composants du fait de connaissances insuffisantes. Les résultats du projet pourraient soutenir l'innovation sur le long terme, ce qui est important pour les applications industrielles de composants métalliques multifonctionnels.

Informations connexes