Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

PARNASS — Résultat en bref

Project ID: 17071
Financé au titre de: FP6-NMP
Pays: Allemagne

Renforcer les connaissances en matière de nanofabrication avancée

La fabrication des appareils nano-électriques hybrides nécessite l'amélioration des connaissances sur les forces agissant sur les nanoparticules. Un projet financé par l'UE a permis de progresser dans ce domaine en contribuant à la résolution des problèmes physiques et d'ingénierie de haute précision.
Renforcer les connaissances en matière de nanofabrication avancée
Le projet Parnass («Parallel nano assembling directed by short-range field forces») porte sur l'assemblage parallèle des nanoparticules dû à des champs de force à courte portée. Il visait à utiliser des champs de force nanoscopiques spéciaux en vue d'une nanofabrication à grande échelle. Le projet Parnass a donc permis de réaliser plusieurs travaux théoriques et expérimentaux destinés à améliorer les connaissances qualitatives et quantitatives de ces forces. Il s'agit là de la première étape du développement de cette technologie.

Les partenaires du projet ont mis au point des techniques permettant la préparation d'un substrat adapté pouvant accueillir les nanoparticules. Ils ont ensuite tenté d'obtenir des données qualitatives sur les forces agissant sur les nanoparticules. Ces éléments ont ensuite été utilisés pour formuler un modèle quantitatif destiné à décrire et prédire le comportement des nanoparticules face aux champs de force d'un modèle.

Les nanofils semi-conducteurs et les nanotubes monoparois ont fait l'objet d'une étude approfondie qui a permis de mieux appréhender les résultats des différentes techniques de développement et la caractérisation des structures et matériaux de base. Les expériences et études réalisées dans le cadre du projet Parnass ont permis de répondre à de nombreuses questions, comblant ainsi plusieurs lacunes.

D'autres activités ont permis d'exploiter les données quantitatives pour réaliser des auto-assemblages dirigés de sorte que les nanofils prennent position sans manipulation individuelle. Les résultats de l'expérience sont prometteurs et les partenaires souhaitent continuer leurs efforts au-delà du projet Parnass. Les progrès réalisés dans ce domaine pourront influencer les travaux réalisés dans d’autres secteurs, dont les soins de santé.

Informations connexes