Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

CORNEA — Résultat en bref

Project ID: 17905
Financé au titre de: FP6-SME
Pays: Allemagne

Des implants de cornée artificielle pour traiter l'opacité cornéenne

Un projet financé par l'UE a développé des implants de cornée artificielle afin de lutter contre l'opacité cornéenne.
Des implants de cornée artificielle pour traiter l'opacité cornéenne
La cornée est la lentille transparente qui recouvre l'iris. Sa première fonction est d'assurer la transmission et la réflexion de la lumière qui pénètre dans l'œil. L'opacité de la cornée est un trouble qui affecte la région centrale ou périphérique de la cornée et qui se traduit par une baisse, voire une perte totale, de la vision. L'opacification de la cornée peut trouver son origine dans une multitude de causes génétiques, métaboliques et idiopathiques. Dans les cas les plus sérieux, cette opacification peut conduire à la cécité et nécessiter une transplantation.

Le manque de donneurs et le taux de réussite variable de la kératoplastie font qu'il est nécessaire de recourir à des implants artificiels pour traiter cette maladie. Jusqu'ici, les tentatives visant à remplacer la cornée humaine par des matériaux alloplastiques avaient toutes échoué.

Le projet Cornea («Development of an artificial cornea for the human eye») s'est concentré sur le développement de kératoprothèses, des implants de cornée artificielle, en combinant des technologies de pointe pour la conception et la fabrication des implants avec une chirurgie fine. Le consortium a testé plusieurs polymères acryliques différents afin d'en évaluer la clarté optique, l'hydrophobicité et la souplesse. Les implants de cornée artificielle présentent une forme cylindrique et se composent généralement de trois couches permettant de faire le lien avec les tissus du patient, de maintenir le taux d'hydrophilie et d'assurer la clarté de la partie optique.

Afin de répondre à ces exigences, le consortium du projet Cornea a traité la surface des kératoprothèses avec des substances chimiques appropriées. Les partenaires au projet ont également mis au point une nouvelle procédure de stérilisation qui préserve les propriétés biochimiques des surfaces polymères ainsi enduites. Les essais réalisés sur des animaux ont permis d'optimiser la conception de l'implant avant son utilisation chez les humains.

Après avoir démontré une bonne stabilité lors de l'exposition au laser infrarouge, la kératoprothèse créée par l'équipe du projet Cornea a achevé avec succès l'évaluation clinique et sera commercialisée sous la marque Miro Cornea Ur. Une étude clinique a été lancée afin d'évaluer l'efficacité de la cornée artificielle chez les patients souffrant d'opacité cornéenne.

Informations connexes