Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

CORRLOG — Résultat en bref

Project ID: 18207
Financé au titre de: FP6-SME
Pays: France

Repenser la protection contre la corrosion

Un projet financé par l'UE a permis de concevoir et de mettre au point des sondes capables de détecter plus efficacement la corrosion. Les données ainsi obtenues permettront aux utilisateurs de lutter contre la corrosion et ses effets.
Repenser la protection contre la corrosion
L'humidité et les interactions chimiques provoquent souvent la corrosion, qui résulte de la dégradation du produit fabriqué. Des relevés permettent de suivre l'évolution de la corrosion afin d'assurer l'efficacité des appareils destinés à différents usages. Cependant, les résultats des expertises sont traditionnellement présentés aux utilisateurs finaux dans des rapports écrits. Cela complique souvent le processus de décision et ralentit parfois les opérations dans les usines par exemple.

Les pertes provoquées par la corrosion seraient considérablement réduites en présence d'un système de suivi en ligne et en temps réel, accessible à un grand nombre de professionnels, qui deviendrait partie intégrante des processus décisionnels. Un système de contrôle de la corrosion offrant des informations complètes sur l'état de corrosion des composants permettrait par ailleurs de réagir efficacement et ainsi de limiter les coûts. Cela concerne notamment le remplacement des appareils endommagés, la facilité d'entretien et l'impact écologique.

Le projet Corrlog («Automated corrosion sensors as on-line real time process control tools») permet d'assurer l'efficacité des capteurs de corrosion. Le projet visait à mettre au point des petits capteurs indépendants assurant une détection rapide, fiable et répétable de la corrosion. Les membres de l'équipe ont fait en sorte d'optimiser l'accessibilité directe aux données par les utilisateurs finaux, garantissant ainsi la précision de la détection et la fiabilité des plateformes individuelles.

Les efforts ont porté sur le développement de capteurs pour l'intérieur et l'extérieur capables de révéler la corrosion dans le sol et hors sol. Sur la base d'un instrument de mesure composé d'une résistance électrique (RE), les partenaires du projet ont mis au point plusieurs prototypes: une sonde à effleurement et une sonde à insérer. Les tests en laboratoire ont montré une bonne corrélation entre les réactions de la RE et le niveau de corrosion réel identifié par la sonde. Les travaux complémentaires ont permis d'isoler les caractéristiques du projet sur la base des exigences des utilisateurs finaux et la production de divers prototypes en acier à insérer qui ont pu être testés sur le terrain. Les résultats expérimentaux ont permis d'établir l'efficacité des sondes.

La sonde d'insertion a été mise à disposition chez Metricorr et sera commercialisée dans un premier temps pour l'eau de chauffage sanitaire urbain. Les rapports du projet Corrlog indiquent que la sonde à affleurement pouvait être fabriquée sur demande.

Les résultats de l'étude devraient permettre d'augmenter l'usage des sondes pour la protection du patrimoine culturel, le matériel électronique, les télécommunications et les transports.

Informations connexes