Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

WOMENINNANO — Résultat en bref

Project ID: 16754
Financé au titre de: FP6-SOCIETY
Pays: Allemagne

Réduire l'inégalité des sexes dans les nanosciences

Une initiative pilote en faveur des femmes travaillant dans les nanosciences a permis d'augmenter leur nombre dans ce secteur ainsi que leur profil public et universitaire. L'initiative avait pour but d'identifier et de surmonter les obstacles que rencontrent les femmes dans ce secteur interdisciplinaire à croissance rapide.
Réduire l'inégalité des sexes dans les nanosciences
Un grand nombre de femmes qui entament une carrière scientifique sont conduites à l'arrêter très tôt, et rares sont celles qui atteignent des postes hauts placés dans les disciplines scientifiques. Un groupe de 11 chercheuses du secteur des nanosciences, issues de neuf pays d'Europe, a décidé d'agir.

Elles ont constitué un partenariat pour chercher une solution au problème, par le biais du projet Womaninnano («Strengthening the role of women scientists in Nano-Science») financé par l'UE. Le but était de trouver comment soutenir et encourager les femmes à étudier et à travailler dans les secteurs difficiles des nanomatériaux et nanotechnologies.

Dans un premier temps, l'équipe a étudié la situation des femmes actives dans les nanosciences et identifié et cartographié leurs compétences à tous les niveaux. L'étude a révélé que les différences entre les systèmes scientifiques nationaux avaient peu d'impact sur les opportunités de carrière des femmes, contrairement à d'autres facteurs tels que les valeurs culturelles.

Au cours d'une deuxième étape, l'équipe a mis en place une campagne publicitaire pour rendre les carrières scientifiques plus attirantes, en particulier pour les jeunes femmes, et faire mieux connaître les nanosciences auprès du public. Les élèves du primaire et du secondaire ont donc appris que les études et le travail dans les nanosciences étaient particulièrement intéressants, en assistant à des événements publics et à des ateliers régionaux, en visitant des laboratoires, etc.

La troisième étape consistait à communiquer avec les décideurs politiques, les entreprises et la recherche, à tous les niveaux, pour mettre un terme aux problèmes d'inégalité des sexes dans les sciences. Le fait de discuter des bonnes pratiques en matière d'embauche et de mettre en valeur la contribution scientifique des femmes a amélioré la reconnaissance des femmes scientifiques et favorisé leurs opportunités de réseau.

Le projet Womaninnano est parvenu à améliorer la position des femmes dans la communauté scientifique comme aux yeux du public. L'inégalité des sexes est un obstacle important, non seulement au niveau des ressources humaines pour le développement des nanosciences, mais aussi à l'échelle de la société européenne.

Informations connexes