Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

MAGFORMING — Résultat en bref

Project ID: 30852
Financé au titre de: FP6-AEROSPACE
Pays: Israël

Le magnésium l'emporte sur l'aluminium

Une équipe de spécialistes en aéronautique a réussi à produire des pièces en aluminium à partir d'alliages de magnésium. Les résultats du projet permettent d'envisager la conception d'appareils plus légers et moins polluants.
Le magnésium l'emporte sur l'aluminium
La recherche a montré que les produits fabriqués à partir de procédés à base d'aluminium pouvaient être remplacés par des procédés améliorés à base de magnésium. Bien que l'industrie automobile ait réalisé des avancées considérables grâce à des formes de magnésium corroyé, ce matériau n'avait pas encore éveillé l'intérêt au sein du secteur aéronautique.

Le projet Magforming («Development of new magnesium forming technologies for the aeronautics industry») visait à l'évolution des technologies de traitement avancées du plastique pour le magnésium corroyé et à démontrer leur potentiel en aéronautique. Le consortium a fabriqué sept prototypes, un pour chacune des technologies («produit de démonstration»).

Les partenaires du projet ont choisi ces produits de démonstration en fonction de leur potentiel et leur capacité à respecter les besoins de l'aéronautique. Les avantages économiques ont également été pris en compte. Les produits de démonstration ont été fabriqués par forgeage, formage superplastique, emboutissage sur caoutchouc et formage profond. Le produit semi-fini a été analysé afin de mieux appréhender le matériau avant les procédés de formage et pour déterminer quels paramètres simplifiaient les procédés de simulation et de production.

Les tests et les analyses ont permis à l'équipe du projet Magforming d'arriver à la conclusion que le forgeage de structures spécifiques à partir d'alliage de magnésium était effectivement possible: moins d'étapes et d'énergie sont nécessaires à la production. Ils ont aussi établi que les coûts pouvaient être réduits en limitant le nombre d'étapes nécessaires grâce à l'intégration de plusieurs procédés.

Le projet a atteint ses principaux objectifs, notamment la production des pièces structurelles présentant des paramètres acceptables à un prix raisonnable.

L'alliage de magnésium à haute résistance présente des propriétés mécaniques égales et offre un environnement de travail égal à ceux associés à certains alliages d'aluminium. Il peut donc être utilisé dans le secteur de l'aéronautique.

Informations connexes