Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

DELIVER — Résultat en bref

Project ID: 23025
Financé au titre de: FP6-FOOD
Pays: Espagne

Gérer le problème croissant de la distomatose hépatique à Fasciola hepatica

La récente augmentation (de l'ordre de 12 fois) dans la distomatose hépatique à Fasciola hepatica chez les cultures en Europe était accompagnée de problèmes associés à l'utilisation des flukicides chimiques. Le projet Deliver («Design of effective and sustainable control strategies for liver fluke in Europe») financé par l'UE a récemment terminé des recherches sur les moyens plus durables de contrôle (un bonus potentiel pour l'environnement et la production de bétail).
Gérer le problème croissant de la distomatose hépatique à Fasciola hepatica
La distomatose hépatique à Fasciola hepatica (aussi appelée maladie de la grande douve du foie) entraîne une perte annuelle de près de 2,5 milliards d'euros dans le monde. Le principal moyen de contrôle porte sur l'application de médicaments antihelminthiques qui ciblent la distomatose directement dans l'hôte principal, normalement le bétail et les brebis. Ceci génère un certain nombre de problèmes concernant les résidus chimiques dans l'alimentation et l'environnement généralement. Mais le problème ne s'arrête pas là; en effet, la programmation optimale de l'application est difficile à déterminer, ce qui augmente le coût général du traitement pour le producteur.

Les scientifiques ont recherché l'épidémiologie de la distomatose, la génétique de différentes souches dont la résistance de la maladie aux médicaments et son impact sur diverses populations. Grâce à ces informations vitales, le projet Deliver visait à faire avancer le développement de méthodes de contrôle plus appropriées. Plus particulièrement, l'utilisation de vaccins de protection et la connaissance de la résistance génétique dans le parasite limiterait l'utilisation des flukicides chimiques.

L'équipe du projet a développé un nouveau modèle pour aider à planifier les stratégies de contrôle appropriées. L'une des principales caractéristiques du cycle de vie complet de fasciola est que les flukicides sont inefficaces lorsque le parasite se trouve dans l'hôte secondaire, l'escargot, et dans les phases sur les plantes. Le changement climatique a accentué la situation du fait que les printemps et étés plus chauds et humides augmentent la propagation des infections sur les terres humides par les escargots.

Le développement de vaccins et un plan de contrôle global sur le cycle de vie et la composition génétique de la distomatose impliqueront une meilleure qualité de la viande pour les foyers et les marchés d'exportation. En outre, l'application judicieuse de flukicides signifie une production plus économique et une pollution moins conséquente de l'environnement.

Informations connexes

Thèmes

Food