Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

MEDGENET — Résultat en bref

Project ID: 31968
Financé au titre de: FP6-INCO
Pays: Italie

Lever le voile sur les maladies en région méditerranéenne

Le patrimoine génétique en région méditerranéenne présente ses propres maladies chroniques qui frappent la population de la région. L'introduction de l'expertise européenne par des partenariats et les téléconseils semble très prometteuse pour répondre à ces maladies.
Lever le voile sur les maladies en région méditerranéenne
Les pays situés autour de la région méditerranéenne sont très important du point de vue épidémiologique pour les scientifiques et chercheurs médicaux car ils partagent de nombreuses maladies génétiques. Le projet Medgenet («Euro-Mediterranean network for genetic services») financé par l'UE encourageait le transfert de connaissances entre l'UE et les pays partenaires de la région méditerranéenne en matière de génétique clinique et du cancer.

Le projet est parvenu à créer des partenariats solides, rapprochant les pays méditerranéens des initiatives de santé de l'UE. Il convient d'évoquer le lien entre Medgenet et l'Université Saint Joseph à Beyrouth, au Liban, qui montrait clairement le niveau général d'engagement de la part des pays méditerranéens. D'autres liens notables ont été formés avec l'Hôpital Charles Nicolle, université du Caire en Égypte et le Chronic Care Centre au Liban, lesquels ont envoyé des étudiants participer à des cours avancés de génétique en Italie. Ces institutions et d'autres ont également invité des généticiens européens à participer à des séminaires ou des conférences.

En outre, Medgenet a mis en œuvre des systèmes de formation et de téléconseils à distance, ce qui a permis aux étudiants, aux médecins et aux parties prenantes de suivre de cours organisés en Italie. Ce programme se poursuivra une fois le projet terminé et il a demandé à l'Université Mustapha en Égypte et au Cyprus Institute of Neurology and Genetics à Chypre (entre autres) de demander des inscriptions permanentes à cet égard. Le lien entre le ministère de la santé en Israël et un organisme de recherche en Italie illustre bien cette collaboration.

Le projet a également veillé à ce que des cours d'apprentissage en ligne et du matériel multimédia soient mis à disposition des institutions partenaires autour de la Méditerranée. Il a développé deux bases de données reflétant l'expression génétique de la région et qui pourront servir dans de futurs projets pour gérer les maladies de la région méditerranéenne et proposer des solutions. Les principales maladies qui pourraient bénéficier des bases de données sont notamment la dysmorphologie et la thalassémie.

Le réseau de collaboration ne cesse de croître bien que le projet soit terminé et il devrait s'accompagner de nombreux bénéfices. Les partenariats et données émergentes pourraient bien fournir les réponses aux maladies régionales complexes.

Informations connexes