Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

SET-ROUTES — Résultat en bref

Project ID: 36715
Financé au titre de: FP6-SOCIETY
Pays: Allemagne

Faciliter l'accès des femmes aux sciences

Un projet européen a enregistré de très bons résultats pour remédier au problème de la sous-représentation des femmes dans les sciences, en luttant contre les perceptions dépassées dans un secteur à dominante masculine. Le projet SET-Routes a mis en place un réseau paneuropéen de femmes scientifiques actives dans tous les domaines, depuis la physique des particules, jusqu'aux sciences spatiales et la nanomédecine.
Faciliter l'accès des femmes aux sciences
Le fait que les femmes soient peu représentées dans les sciences vient notamment du stéréotype selon lequel les sciences sont plutôt réservées aux hommes. On constate donc un manque certain de modèles féminins dans les sciences, susceptibles d'inciter les jeunes filles à s'orienter vers ce secteur.

Un projet européen s'est appliqué activement à remédier à ce déséquilibre. Financé par l'UE, le projet SET-Routes a donc mobilisé les femmes impliquées dans les sciences, l'ingénierie et les technologies afin qu'elles jouent le rôle d'ambassadrices dans les écoles et universités. Le but était de modifier la perception des femmes, en particulier des jeunes filles, quant à ce que les sciences ont à leur offrir.

Trois organisations scientifiques intergouvernementales européennes parmi les plus influentes, le Laboratoire européen de biologie moléculaire (EMBL), l'Organisation européenne de biologie moléculaire (EMBO) et l'Organisation européenne pour la recherche nucléaire (CERN), ont permis à de jeunes garçons et filles de rencontrer des femmes scientifiques parmi les plus renommées. Les partenaires du projet ont désigné des ambassadrices chargées d'aller dans les écoles (SA) et dans les universités (UA), pour partager leur vécu dans tous les secteurs scientifiques, depuis l'astronomie et la physique des particules jusqu'à l'écologie et la médecine.

Soixante-dix SA et 65 UA ont été choisies et formées à l'occasion de l'International Conference for Women in Science - The Way Forward, organisée par l'EMBO à l'EMBL d'Heidelberg, avant d'entamer les visites dans les établissements scolaires. Les ambassadrices ont été encouragées à retourner dans les écoles qu'elles avaient fréquentées, et dont elles connaissaient déjà l'environnement, les enseignants, la langue et la culture.

Pour apporter les ressources où elles étaient les plus nécessaires, le programme a ciblé des pays où la proportion de femmes est la plus faible dans les universités et carrières scientifiques. Le projet a diffusé une brochure intitulée SET-ROUTES School Ambassadors, dans laquelle 12 jeunes femmes scientifiques parlent de leur carrière et de leur vie.

L'initiative SET-Routes s'est révélé être un franc succès. Au total, presque 60 visites en école ont donné une image dynamique, passionnante et épanouissante des carrières scientifiques embrassées par les femmes. Les jeunes filles ont ainsi pu rencontrer des femmes scientifiques qui ont su parvenir au plus haut niveau tout en menant de front leur vie familiale. Le projet s'est achevé sur un Final Ambassadors Event organisé au CERN, dans le cadre duquel 20 ambassadrices ont partagé leurs expériences et idées. Les conclusions du projet ont ouvert la voie à la poursuite des résultats obtenus.

L'intérêt suscité par les postes d'ambassadrice et les diverses manifestations souligne les excellents résultats du projet SET-Routes et pose les bases de nouvelles initiatives. Pour plus d'informations sur les objectifs, les évènements et les ambassadrices, voir http://www.set-routes.org/about/index.html.

Informations connexes