Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

INNOTRACK — Résultat en bref

Project ID: 31415
Financé au titre de: FP6-SUSTDEV
Pays: France

Garder l'Europe sur la bonne voie pour limiter les coûts du rail

Le réseau ferroviaire européen représente une solution de mobilité écologique pour tous les Européens. Il faut cependant prendre des mesures pour limiter les coûts de fabrication et d'entretien.
Garder l'Europe sur la bonne voie pour limiter les coûts du rail
Le transport ferroviaire constitue un élément essentiel du réseau de transport durable qui fait son apparition en Europe. Le Livre blanc de la Commission européenne sur les transports durables (qui couvrait la période 2001-2011) invite les opérateurs ferroviaires européens à doubler le trafic de passagers et à tripler le trafic de fret d'ici à 2020 tout en réduisant les coûts du cycle de vie de 30%. Pour atteindre ces objectifs, un plus grand investissement, de nouvelles recherches, des innovations et un transfert technologique sont nécessaires.

Financé par le sixième programme-cadre (6e PC) de l'UE, le projet Innotrack («Innovative track systems») a amené les responsables des infrastructures ferroviaires et les fournisseurs spécialisés dans ce domaine à réfléchir à de nouveaux moyens pour réduire le coût du cycle de vie du rail en intervenant sur la fiabilité, la disponibilité, la facilité d'entretien et la sécurité (RAMS) du réseau ferroviaire. Ce projet ciblait quatre domaines principaux: structures de soutien des voies, aiguillages, rails et logistique pour l'entretien des voies et renouvellement.

Le projet Innotrack a analysé dans toute l'Union européenne les raisons (taux de panne et origine) justifiant le coût particulièrement élevé de l'entretien des voies et de leur renouvellement. Il s'est avéré que les facteurs de coûts les plus importants et leur origine étaient les mêmes sur tout le continent, ce qui semble indiquer qu'une approche commune pourrait être utile.

Grâce aux données obtenues sur les facteurs de coûts communs en Europe, le projet a pu dresser une liste cohérente des mesures permettant de réduire le coût du cycle de vie de 30%. Elle comprend les structures de support des voies, les aiguillages et passages à niveau, les rails et soudures, de nouveaux procédés logistiques, ainsi qu'une nouvelle méthode de gestion des coûts du cycle de vie et une technologie propre à la fiabilité, la disponibilité, la facilité d'entretien et la sécurité (RAMS) du réseau.

Informations connexes