Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

TRAIN-ALL — Résultat en bref

Project ID: 31517
Financé au titre de: FP6-SUSTDEV
Pays: Grèce

De nouveaux simulateurs pour la formation des conducteurs

Une initiative financée par l'UE a mis au point de nouveaux outils de simulation adaptés à différentes situations de conduite et à divers modes de transport. Ce nouveau système modulaire devrait améliorer la sécurité routière et à accélérer la formation des nouveaux conducteurs.
De nouveaux simulateurs pour la formation des conducteurs
Le projet TRAIN-ALL («Integrated system for driver training and assessment using interactive education tools and new training curricula for all modes of road transport») a collaboré avec des instituts de recherche, des entreprises technologiques et des autorités de sécurité routière de toute l'Europe pour mettre au point un nouveau logiciel de formation et des prototypes de simulation de différents véhicules.

Dans le cas des motos et camions, l'équipe s'est basée sur les concepts actuels de simulateur, tandis que trois prototypes ont été créés à l'intention des conducteurs de véhicules de tourisme. Le logiciel développé pour ces derniers intègre des fonctions de simulation de conduite, d'instruction virtuelle, de simulation ADAS/IVICS et de réalité augmentée.

Trois simulateurs ont été réalisés pour la formation des conducteurs des véhicules d'urgence de la police. Ils prenaient en compte plusieurs situations et besoins de formation comme le copilotage, la formation de groupe, la gestion dynamique des scénarios et la formation adaptative.

Le dernier prototype était un simulateur de conduite polyvalent. Il devrait réduire les dépenses opérationnelles des écoles de conduite en leur fournissant un outil adaptable aux besoins des différents groupes d'utilisateurs. L'appareil est basé sur une version améliorée du simulateur de conduite automobile et s'adapte à différents scénarios sans nécessiter de modifications techniques importantes. Son prix devrait donc être plus attractif que celui des autres solutions.

L'équipe a procédé à des vérifications techniques des nouveaux modules de simulation pour s'assurer qu'ils fonctionnaient comme prévu. Elle a conclu que la vérification technique globale de chaque système de simulation peut se faire via une procédure d'auto-certification.

Les partenaires sont convaincus que les innovations initiées par le projet de 38 mois amélioreront notablement la sécurité routière, et réduiront les encombrements, la durée des formations et les coûts. L'apprentissage de la conduite deviendra également moins stressant, pour le stagiaire comme pour le moniteur.

Informations connexes