Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

WEL-AIR — Résultat en bref

Project ID: 502832
Financé au titre de: FP6-AEROSPACE
Pays: France

Un soudage innovant pour les alliages de métal pour des meilleures cellules d'aéronefs

Le transport aérien et de marchandises sont essentiels pour connecter les personnes et les entreprises dans un marché de plus en plus mondial. La conception innovante des pièces métalliques légères des cellules d'aéronefs peuvent réduire les coûts de fabrication et les besoins en carburant, et donc renforcer la compétitivité européenne dans la fabrication aéronautique.
Un soudage innovant pour les alliages de métal pour des meilleures cellules d'aéronefs
Le projet WEL-AIR («Development of short distance welding concepts for airframes») visait à développer des cellules d'aéronefs en alliages d'aluminium sans rivets en utilisant des techniques de soudage avancées. Plus spécifiquement, les chercheurs se sont concentrés sur l'application du soudage laser (ou LBW, de l'anglais laser beam welding) et du soudage par friction-malaxage (FSW pour friction stir welding) pour la production de pièces utilisant de nouveaux alliages pour une capacité supérieure de soudage.

L'équipe de WEL-AIR a étudié la capacité de soudage des alliages candidats et les mécanismes de fissuration à chaud, l'initiation de fissures et leur propagation. Ils ont développé une nouvelle conception de chevron utilisant des capteurs et le soudage laser, ce qui a résulté en l'élimination du chevauchement aux plus hauts points de concentration pour éviter les fissures de solidification et la propagation des fissures. Ils ont utilisé le FSW sur divers alliages d'aluminium et ont construit des profils de dureté pour déterminer le point de soudure avec la dureté la plus faible.

Ils ont par ailleurs étudié le comportement de corrosion des parties FSW afin de déterminer la zone la plus sensible à la corrosion en fonction de l'alliage utilisé. Enfin, ils ont caractérisé la tolérance aux dommages et la croissance des fissures de fatigue pour les diverses soudures.

Le projet WEL-AIR a résulté en des concepts innovants de fabrication pour les pièces de cellules d'aéronefs en alliages de métal, dont le développement de nouvelles configurations de jointures basées sur les processus de LBW et de FSW. En outre, les chercheurs ont contribué à mieux comprendre les comportements de tolérance aux dommages des soudures à courte distance. D'autres recherches pourraient mettre en avant les meilleurs moyens de réduire les coûts étant donné les caractéristiques techniques supérieures de ces nouveaux concepts et processus de fabrication.

Informations connexes