Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

G-FORS — Résultat en bref

Project ID: 28501
Financé au titre de: FP6-CITIZENS
Pays: Allemagne

Faciliter une bonne gouvernance pour notre avenir

Le concept de durabilité ne peut être appliqué à nos sociétés s'il n'est pas accompagné d'une bonne gouvernance. Comprendre la collecte de connaissances pour améliorer la gouvernance est devenu crucial dans l'amélioration de la durabilité.
Faciliter une bonne gouvernance pour notre avenir
La durabilité est peut-être devenue la question la plus importante du XXIe siècle qui garantit le bien-être et la continuité de la société et des écosystèmes de notre planète. Le projet G-FORS («Governance for sustainability») financé par l'UE a acquis et exploité la «société de la connaissance» pour gouverner la durabilité. Il a étudié comment les politiques relatives à l'environnement et à la durabilité sont ébauchées et implémentées.

Le projet G-FORS a analysé les nouveaux modes de gouvernement, les différentes formes de connaissance et l'évolution des connaissances de la société. Il a étudié les différentes formes de connaissance et leurs interactions dans la compréhension de la durabilité avec un intérêt particulier pour la décision face aux risques. Les chercheurs ont étudié les capacités de résolution des problèmes et d'implémentation des politiques liées aux domaines de l'échange d'émissions, à la gestion de la qualité de l'air et à l'évaluation environnementale stratégique.

Le projet a également mis au point des indicateurs pour mesurer les processus politiques, économiques et administratifs pour aider à développer des politiques durables dans les sphères environnementales, sociales et économiques, notamment. Il a évalué les rôles économiques, sociaux et politiques clés que les acteurs sous-nationaux pourraient jouer dans la gouvernance. G-FORS a examiné les concepts de la durabilité et de la prise de décision à cet égard, notant que les trois dimensions de durabilité (cohérence, exhaustivité et agrégation) étaient difficiles à faire concorder. Cela a souvent conduit à la dominance d'une dimension ou d'une certaine incohérence de la politique.

La stratégie du projet impliquait la collecte d'informations sur les publics cibles, créant une base de données et établissant un site Internet pour le projet. Tous les résultats de l'atelier et découvertes du projet ont été distribués aux intervenants, assurant la promotion des bonnes pratiques dans la gouvernance durable en Europe.

Informations connexes