Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

ENEPO — Résultat en bref

Project ID: 28736
Financé au titre de: FP6-CITIZENS
Pays: Pologne

Développement des relations avec nos voisins de l'Est

L'Union européenne élargie peut posséder son propre ensemble d'objectifs économiques, sociaux et politiques, mais elle reconnaît la valeur de bonnes relations bilatérales avec ses voisins de l'Est pour améliorer cette coopération. Pour ce faire, une équipe de chercheurs a étudié les exigences pour de meilleures relations avec les nouveaux États indépendants de l'ex-URSS.
Développement des relations avec nos voisins de l'Est
Le projet ENEPO («EU Eastern neighborhood: Economic potential and future development») a été établi pour étudier le potentiel de la politique européenne de voisinage (PEV) et le partenariat stratégique UE-Russie pour l'amélioration des relations entre l'UE élargie et les nouveaux États indépendants (NEI) de l'ex-URSS. Avant le début du projet ENEPO, les efforts de recherche et l'analyse des échanges, des investissements et de la migration du travail n'incluaient pas la coopération de l'UE avec les NEI, également appelés Communauté des États indépendants (CEI).

Dès lors, le projet financé par l'UE s'est concentré sur le mouvement de la main-d'œuvre, le commerce, la coopération technique et les investissements ainsi que sur la réalisation des réformes au niveau de l'économie et de la gouvernance dans les NEI. L'approche innovante se caractérisait par un intérêt pour l'interdépendance mutuelle entre ces domaines de coopération.

Conçu pour améliorer les connaissances des relations économiques et politiques entre l'UE et les CEI ainsi que les problèmes et enjeux de développement de ces derniers, le projet ENEPO a également visé à contribuer au développement de la politique et à un processus décisionnel plus informé pour toutes les parties concernées. Les efforts de recherche et d'étude ont donné lieu à d'importantes et nombreuses conclusions et recommandations politiques.

En ce qui concerne le développement économique, l'étude a conclu qu'il est nécessaire que tous les pays CEI poursuivent leurs réformes économiques, institutionnelles et politiques pour achever leur transition vers des économies de marché démocratiques et libérales. L'UE peut aider dans ce cadre de même que dans la proposition de réformes démocratiques des systèmes politiques en libéralisant le mouvement des personnes, en promouvant des accords de libre échange «profonds», contribuant de la sorte à l'apprentissage institutionnel et offrant une assistance technique ciblée et gérée, parmi d'autres formes d'aide au développement.

Les analyses effectuées par les partenaires d'ENEPO ont également montré qu'une libéralisation approfondie et élargie peut aider les exportateurs des CEI à accéder au marché intérieur de l'UE et à atteindre une harmonisation institutionnelle partielle avec l'acquis communautaire de l'UE. Au-delà d'une contribution à de meilleures activités et à un meilleur climat d'investissement dans les CEI, cette approche peut également permettre d'assurer une stabilité politique, économique et sociale dans les pays d'Europe de l'Est.

Un autre facteur clé est la libéralisation du mouvement des personnes pour un meilleur échange des services et de la coopération dans l'enseignement, la science et la culture, pour ne citer que quelques secteurs importants. L'ouverture du potentiel pour une migration légale peut également profiter à l'UE à long terme étant donné le vieillissement de la population et la chute du taux de natalité. Dans le domaine de l'approvisionnement en énergie et du transit, les solutions orientées vers le marché qui aident à dépolitiser le secteur sont nécessaires pour une meilleure coopération CEI-UE.

Les résultats de l'étude ENEPO montrent clairement les avantages de réformes orientées marché, de la libéralisation et de l'intégration avec un agenda de relations bilatérales pilotée par des objectifs d'intégration et de modernisation à long terme.

Informations connexes