Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

PICCMAT — Résultat en bref

Project ID: 44148
Financé au titre de: FP6-POLICIES
Pays: Belgique

Le changement climatique entre les mains de l'agriculture

Des initiatives et des mesures incitatives visant à rendre l'agriculture encore plus écologique en réduisant les émissions de gaz à effet de serre font l'objet d'études et sont diffusées là où elles sont utiles, c'est-à-dire auprès des agriculteurs.
Le changement climatique entre les mains de l'agriculture
L'agriculture est dans une position unique: la production est très sensible au changement climatique et, paradoxalement, elle est responsable d'une part importante de la production de gaz à effet de serre (GES), principalement du méthane et de l'oxyde d'azote. En 2004, selon les estimations, le secteur agricole était responsable de la moitié des émissions de méthane en Europe. Les pratiques agricoles responsables de la production de GES sont les émissions de gaz produites par le bétail, l'entreposage du fumier et l'utilisation d'engrais, aussi bien minéraux qu'organiques.

Toutefois, le potentiel de réduction de l'empreinte carbone de ces pratiques agricoles est considérable dans le secteur. Le sol est l'un des puits de carbone les plus puissants lorsque des pratiques comme un travail réduit au sol ou la culture de plantes à racines profondes sont mises en œuvre. Des projets réservés où les agriculteurs ne planteraient pas de cultures arables, comme des sylvicultures, et ne laisseraient pas les terres en jachère, permettraient d'obtenir des écosystèmes mûrs qui pourraient développer des populations d'espèces sauvage tout en produisant moins de GES.

L'objectif du projet Piccmat («Policy incentives for climate change mitigation techniques») financé par l'UE était de promouvoir les changements de gestion de terres identifiées afin de réduire les émissions de GES. Cet objectif impliquait plusieurs étapes, dont la collecte d'informations scientifiques pour l'élaboration de politiques, la sensibilisation de la communauté agricole à l'adaptation des stratégies, et la promotion de la mise en réseau des décideurs et des scientifiques dans ce domaine.

Le site Internet du projet est une vitrine qui permet à tous les partenaires d'accéder à une myriade de renseignements. Il permet notamment d'accéder à une base de données de plus de 200 références sur les techniques d'atténuation du changement climatique dans l'agriculture. Il permet également d'accéder à de nombreuses études de cas à l'échelle européenne décrivant les barrières et les solutions trouvées pendant la mise en œuvre des techniques d'atténuation.

La diffusion des informations est probablement le principal facteur de réussite de l'initiative Piccmat. Le site Internet fournit de précieux renseignements sur des conférences, des politiques, des adaptations et des liens permettant d'accéder à encore davantage d'informations sur des établissements et des organismes travaillant dans le domaine de l'agriculture et du changement climatique.

Informations connexes