Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

ECOMANAGE — Résultat en bref

Project ID: 3715
Financé au titre de: FP6-INCO
Pays: Portugal

Comment affecter la gestion des écosystèmes côtiers?

Pour préserver et protéger les écosystèmes des zones côtières, il convient d'aborder le problème de l'influence des activités anthropiques. Un consortium international a développé et intégré une approche pour la gestion des écosystèmes.
Comment affecter la gestion des écosystèmes côtiers?
Les scientifiques commencent à réaliser le lien étroit entre les activités humaines et la gestion des écosystèmes. Pour conserver leur intégrité, il faudra évaluer l'intervention humaine sur les systèmes environnementaux côtiers et estuariens.

C'est pourquoi le projet Ecomanage («Integrated ecological coastal zone management system») financé par l'UE s'est concentré sur le développement d'outils pour la gestion des écosystèmes côtiers.

Les scientifiques considèrent qu'une zone côtière dépend des pressions locales mais également de pressions venant du bassin versant, transportées principalement par les rivières et les nappes phréatiques. En outre, ils ont identifié les activités socioéconomiques comme les facteurs les plus influents de ces pressions et ont souligné que leurs impacts sur l'écosystème ont des effets sur la socioéconomie. Par ailleurs, le consortium expliquait que l'impact des activités humaines dépendait des caractéristiques physiques de l'écosystème qui, associées aux charges, déterminaient son statut écologique.

Les partenaires du projet ont développé des instruments basés sur des modèles mathématiques qui examinaient l'effet de la charge se déversant dans la mer ou dans les rivières. Ces instruments ont ensuite été appliqués à trois zones côtières d'Amérique du Sud qui combinaient un spectre environnemental et diverses activités humaines. La relation entre les origines et les effets de la pression environnementale a été identifiée à l'aide du cadre DPSIR (Forces motrices-Pression-État-Impact-Réponse). Les données de terrain et les résultats de la modélisation ont été intégrés dans un système spatial d'aide à la décision (SDSS, de l'anglais Spatial Decision Support System) pour analyser l'impact des scénarios de gestion et évaluer leur performance. Les parties prenantes étaient également décidées à participer au processus décisionnel afin d'établir des collaborations internationales.

La diffusion des activités et des actions du projet Ecomanage (par la publication d'un livre également) a contribué à sensibiliser davantage le public à l'influence des activités humaines sur les écosystèmes côtiers. La mise en œuvre des instruments d'Ecomanage devrait fournir des directives pour la restauration et le développement durable de ces écosystèmes.

Informations connexes