Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

CULT-STRAT — Résultat en bref

Project ID: 501609
Financé au titre de: FP6-POLICIES
Pays: Suède

Meilleure préservation du patrimoine culturel européen

Le patrimoine culturel européen doit être protégé d'une série de menaces si nous souhaitons pouvoir continuer à l'apprécier. Une initiative financée par l'UE a tenté de rendre cet objectif plus accessible pour tous.
Meilleure préservation du patrimoine culturel européen
La mauvaise qualité de l'air constitue une menace sérieuse pour les objets du patrimoine culturel: les directives de l'UE doivent tenir compte de l'impact des polluants anthropiques sur des symboles qui font partie intégrante de l'identité européenne. Il s'agit d'un point important pour le programme CAFE («Clean Air for Europe») de la Commission européenne, pour les interventions menées au titre du programme-cadre «Culture 2000» et pour les fonds structurels.

La bonne nouvelle est que les impacts de la pollution atmosphérique sont mesurables et souvent évidents. Dès lors, les questions qui surgissent concernent la mesure dans laquelle les bâtiments et les statues sont touchés, les coûts de réparation, les mesures à prendre pour éviter les pertes inutiles et l'importance de la préservation de monuments particuliers.

Le projet Cult-strat («Assessment of air pollution effects on cultural heritage - management strategies») a œuvré à l'élaboration d'une référence scientifique intégrant les connaissances existantes ainsi que celles générées des ateliers afin de traiter ces questions. Le résultat, un manuel, aide les gestionnaires du patrimoine à prendre des décisions stratégiques au niveau local, et les décideurs et politiciens au sein du programme CAFE à élaborer des politiques pertinentes aux niveaux national et européen.

Les partenaires du projet visaient à identifier les indicateurs de matériel et les seuils de pollution pour faciliter le travail de ces acteurs. Les avantages à long terme de ces politiques comprennent la réduction des dommages, la réalisation d'un entretien durable et la préservation préventive du patrimoine culturel du continent. Pour ce faire, ces derniers ont évalué les recommandations existantes pour réduire les polluants à proximité des zones présentant un patrimoine culturel, minimisant de la sorte les coûts de la corrosion et atteignant les valeurs cibles. Des méthodologies pour la réalisation d'études d'évaluation des risques ont également été développées.

Les données mesurées et les scénarios futurs modélisés ont été utilisés pour représenter les dommages potentiels et les coûts associés aux différentes zones, avec des cartes de corrosion pour l'acier au carbone, le cuivre, le bronze, le zinc et le calcaire de Portland. Les membres de l'équipe ont choisi ces éléments comme indicateurs principaux de la corrosion et les ont vérifiés sur un réseau de sites pilotes sur une période prolongée.

D'autres activités du projet Cult-strat ont adopté une approche d'étude de cas pour améliorer la compréhension des différents aspects liés aux catégories de matériaux jouant un rôle dans le cycle de vie, la manière dont les estimations de la durée de vie pourraient servir de base pour les stratégies de gestion et l'évaluation des études de rentabilité pour les types de patrimoine particuliers sur les différents sites.

Réunissant différents domaines d'expertise, le projet a organisé avec succès deux ateliers pour débattre des résultats et les diffuser. Un livre a également été publié combinant les résultats d'études récentes avec des informations pratiques; Il peut être utilisé comme manuel de référence pour, notamment, les politiciens, les chercheurs et les personnes chargées de la protection du patrimoine culturel.

Informations connexes