Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

WOPER — Résultat en bref

Project ID: 44442
Financé au titre de: FP6-POLICIES
Pays: Espagne

Protéger les coquillages d'Europe contre les maladies

Les mollusques comme les huîtres, les moules et les palourdes sont de plus en plus attaqués par des maladies d'origine parasitaire. Cet état de fait a des conséquences à l'échelle mondiale sur le secteur, ainsi que sur l'économie de l'Europe.
Protéger les coquillages d'Europe contre les maladies
La perkinsose est une maladie qui dégrade les tissus des mollusques. Présente le long des côtes européennes, elle n'est pas une menace pour le consommateur des mollusques affectés, mais elle se traduit par une mortalité élevée de diverses espèces d'intérêt commercial, ce qui pose un sérieux problème au commerce international et aux pays impliqués. Le genre Perkinsus est préoccupant au niveau mondial, et l'espèce P. marinus (exotique en Europe) est un souci majeur pour les populations d'huîtres.

Bien que plusieurs travaux aient apporté des informations sur les espèces affectant les mollusques en Amérique du Nord, il n'y a que peu de données fiables sur les agents pathogènes dans les eaux plus chaudes d'Europe. Le projet WOPER («Workshop for the analysis of the impact of perkinsosis on the European shellfish industry») a donc été lancé pour s'attaquer à ce manque de connaissances. Ce projet financé par l'UE a rapproché les chercheurs, le secteur et des représentants des administrations dans le contexte d'un atelier de trois jours ciblant la menace que fait peser la perkinsose sur les élevages de mollusques en Europe.

Les domaines à aborder ont été définis avant l'atelier, et les participants ont été choisis pour couvrir divers domaines professionnels et régions. Les sessions de l'atelier ont porté sur les parasitoses, l'épizootiologie, l'interaction entre l'hôte et le pathogène, l'impact sur la conchyliculture, et les stratégies de contrôle et de lutte.

L'atelier a présenté à près de 80 professionnels d'Europe et d'ailleurs l'extension géographique de la maladie et des espèces sensibles, identifié l'impact potentiel sur les populations de palourdes, souligné les priorités de recherche actuelles et futures, et rédigé des recommandations à l'intention du secteur et des décideurs politiques. Les partenaires ont également pris soin de partager les résultats de l'atelier avec les scientifiques, les organisations, les parties prenantes et le grand public, grâce à une promotion effectuée par le biais d'activités de diffusion et le site web de WOPER. Un livre et un CD d'accompagnement ont été publiés après l'atelier pour diffuser les rapports d'introduction, des résumés de toutes les présentations et des sessions de discussion, et les conclusions générales.

L'initiative WOPER a généré des connaissances inédites et a eu bien d'autres résultats positifs, représentant ainsi un premier pas majeur pour gérer la rareté des connaissances, les inquiétudes et les recherches futures sur la perkinsose en Europe.

Informations connexes